Feu de forêt cette nuit dans l’Hérault : appel à la prudence

Les sapeurs-pompiers de l’Hérault sont intervenus ver 2h30 en cette nuit de dimanche à lundi pour combattre un feu de pinède et de broussailles hautes, sur la commune de Lespignan, au lieu dit Le Moulin. Deux groupes d’intervention de lutte contre les feux de forêt -GIFF-, soit près de 50 hommes-femmes et 12 véhicules ont été mobilisés.

Le feu attisé par un vent fort a parcouru 12 hectares de végétation et a été fixé à 4h30. Les gendarmes de la compagnie de Béziers ont ouvert une enquête sur l’origine de cet incendie nocturne.

Attention au vent

En raison du vent assez fort qui va souffler avec des vitesses de 40 km/h à 60 km/h, voire jusqu’à 100 km/h par moment selon les prévisions d’Agate Météo, les sapeurs-pompiers de l’Hérault lancent un appel à la prudence et à la vigilance, notamment au regard de la sécheresse très élevée  à cette période de l’année, qui augmente le risque de feu.

« Il est rappelé qu’en raison de ce vent l’incinération des végétaux est interdite pour éviter les risques de débordement. Enfin, en cas de fumée suspecte, ne pas hésiter à composer le 18 ou le 112, mieux vaut prévenir que guérir », indique le Sdis 34. La semaine dernière, à Montpellier, l’auteur d’un écobuage mal contrôlé avec une propagation à une pinède et à un petit hangar, près du hameau de Boirargues a été interpellé, placé en garde à vue et renvoyé devant le tribunal pour être jugé.

GIFF et Canadair en prévention

En raison du risque élevé ce lundi, la prévention et activée : des groupes d’intervention feux de forêt -GIFF- sont mis en place dans des casernes du département par le Sdis 34, prêts à intervenir en masse rapidement, dès qu’une alerte est donnée, tandis que des Canadair effectueront du guet aérien armé -GAAR- pour détecter une fumée suspecte ou réaliser de largages en appui des pompier au sol.

Un volet préventif payant : la semaine dernière, quatre bombardiers d’eau de la base de la Sécurité civile de Nîmes-Garons en GAAR dans le ciel de l’Hérault ont éteint un feu de végétation à Fabrègues, qui n’avait pas été signalé au 18.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *