Hérault : solidarité et générosité pour sensibiliser au handicap mental

Sensibiliser au handicap mental est l’un des objectifs poursuivis par l’UNAPEI Languedoc-Roussillon -première fédération française d’associations de représentation et de défense des intérêts des personnes handicapées mentales et de leurs familles-, qui regroupe l’ensemble des associations de la région affiliées au mouvement national UNAPEI. Son action : rassembler les familles et accompagner les personnes handicapées mentales dans leur parcours de vie, accueillies ou non dans les établissements et services.

Chaque année, l’association héraultaise appelle à la générosité en vendant des brioches au profit des personnes handicapées mentales. Les fonds récoltés permettent d’améliorer les conditions de vie de ces enfants et adultes pour : financer des projets ; développer des solutions d’accueil adaptées ; créer des activités sportives et culturelles, de loisirs ou de vacances ; soutenir les familles.

580 brioches ont été achetées

En 2017, le Département a voulu marquer sa solidarité par un geste d’engagement concret : 580 brioches ont été achetées à l’APEI et offertes à des associations d’aide alimentaire : l’association SODOTO, l’épicerie solidaire d’Agde, l’épicerie itinérante de Gignac, les Restos du Cœur, la Croix-rouge, le Secours Catholique et le Secours Populaire.

Cette année encore, le Département de l’Hérault réitère son engagement aux côtés de l’association. Après l’Ouest Hérault le lundi 24 septembre dernier, Kleber Mesquida, président du Conseil départemental et Gabrielle Henry, vice-présidente déléguée à la solidarité-handicap, recevront Pierre Dominique Aigueperse, président de l’APEI Grand Montpellier pour la traditionnelle opération brioches ce lundi 1er octobre à 17 heures, à l’hôtel du département, à Montpellier.

Le Département de l’Hérault pivot de cette solidarité

Le Département de l’Hérault soutient les associations de handicap en veillant à l’équilibre, la pluralité et la diversité des modes d’accompagnement pour tous les types de handicap. Elles ont été associées à la réflexion du schéma départemental de l’Autonomie 2017-2021.

Le Conseil départemental de l’Hérault consacre donc la moitié de son budget à soutenir les plus fragiles, notamment les personnes concernées par un handicap, et coordonner l’ensemble des services sur son territoire. En 2018, la collectivité départementale a dédié un budget de 146,5 M€ à sa politique en faveur du handicap.

Depuis le 6 juin dernier, la maison départementale de l’autonomie est effective avec huit sites d’accueil sur le département pour permettre aux personnes et familles de déposer leur dossier, d’obtenir des informations ou de programmer un accompagnement individualisé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *