Vendargues : démission de l’élu en charge de la sécurité et de la police

INFO MÉTROPOLITAIN. Ancien cadre à la préfecture de l’Hérault, Roger Pujol, conseiller municipal délégué à la sécurité et à la police municipale à la mairie de Vendargues vient de démissionner, après une prise de bec avec le maire, Pierre Dudieuzère.

Selon nos informations, Roger Pujol a informé le maire de sa décision, qu’il a confirmée lundi en lui envoyant sa lettre de démission, ainsi qu’au préfet de l’Hérault. Depuis plusieurs années, Roger Pujol se bat pour récupérer quatre policiers municipaux, afin de suppléer les quatre postes vacants après un départ à la retraite et trois mutations.

Pas d’embauche d’agents

L’élu était sur la même longueur d’onde que le groupe de l’opposition « Ensemble Servir Vendargues », qui , lors du vote du budget 2018, l’année dernière, avait également interpellé Pierre Dudieuzère lors d’une séance du conseil municipal. Le maire avait répondu qu’il ne souhaitait pas embaucher de policiers municipaux sur ces postes libres.

Lors de ce conseil municipal, Roger Pujol avait publiquement regretté ce manque d’agents à la police municipale, ce qui lui avait valu d’être vertement rappelé à l’ordre par le maire. Qui, dans la foulée embauchait à mi-temps pour 1 500€ par mois l’ancien adjoint à la sécurité de la commune voisine de Baillargues, remercié par Jean-Luc Meissonnier.

Il a pour mission d’assister et de conseiller Pierre Dudieuzère pour définir une politique de prévention, de proximité et de sécurité publique en réalisant un audit sur l’organisation et le fonctionnement du service de police municipale, en proposant  et en accompagnant la mise en œuvre de toutes actions idoines.

Désaveu pour l’élu

Un désaveu cinglant pour Roger Pujol, dont la remise en cause de son travail depuis quatre ans n’est pas du tout digérée et qui, après une prise de bec récente avec le maire, a pris la décision de quitter le conseil municipal de Vendargues.

Joint ce mercredi par Métropolitain, Pierre Dudieuzère -qui ne se représenterait pas aux municipales de 2020- n’a pas souhaité s’exprimer sur le départ brutal de son délégué à la sécurité et à la police municipale.

Roger Pujol.

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *