MHSC / Ligue 1 : Caen-Montpellier, le match d’avant

Montpellier se déplace à Caen ce mercredi à 19h à l’occasion de la 7e journée de Ligue 1. Occupant la troisième place du championnat, les Pailladins veulent confirmer en Normandie leur bonne prestation du week-end face à Nice et capitaliser ces trois points pris enfin à domicile. Si le derby est dans beaucoup d’esprit, il n’est pour l’instant pas dans celui des joueurs et de leur entraîneur Michel Der Zakarian.

Ne pas encore penser à Nîmes

Dès le match terminé samedi soir, Daniel Congré prévenait  : « Le meilleur moyen de préparer le derby c’est de gagner à Caen ». Le sort brisé au stade de la Mosson soulage en vue de la réception des Nîmois. Si le match a déjà commencé du côté des supporters qui attendaient cela depuis vingt-cinq ans, il n’en est rien pour Ambroise Oyongo qui découvrira le derby : « Le plus important c’est Caen, il ne faut pas sauter les étapes. On a un gros match et il faut penser à cela. Quand on l’aura joué après on pourra parler de Nîmes. Si on commence maintenant on va se perdre face à Caen ». Michel Der Zakarian ne sera évidemment pas plus loquace et recentre les débats : « Dans le groupe, on n’en parle pas du Derby. Nîmes c’est dimanche, ce sera une autre histoire. J’ai un match important à aller gagner à Caen ».

Reproduire les effort

La prestation face à Nice a convaincu beaucoup d’observateurs. Avec un pressing haut, des lignes resserrées, une défense hermétique, des latéraux retrouvés et la volonté permanente de se projeter vers le but adverse, Michel Der Zakarian a vécu une belle soirée : « C’est ce que l’on veut mettre en place depuis le début ». En sachant que ce match n’est nullement un aboutissement, « Il faut rester les pieds sur terre et continuer à travailler », l’entraîneur héraultais se satisfait du bilan comptable : « Aujourd’hui, on a onze points. Par rapport à l’année dernière, on est en avance. On en est qu’à la 6e journée, il faut continuer à être performant, à rester solide et à créer du jeu pour se procurer des occasions ».

Un adversaire abordable

Et c’est ce qu’il veut voir se reproduire à Caen. D’autant que les Normands, 17e, constituent un adversaire largement dans les cordes des Montpelliérains. Pour les amateurs de statistiques les hommes de Fabien Mercadal n’ont remporté qu’une seule de leurs seize dernières rencontres de Ligue 1 et affichent un bilan largement en la faveur des Montpelliérains. Lors de leurs dix dernières confrontations, Montpellier compte sept victoires, un nul et deux défaites. Et si le secteur offensif a été modifié avec les arrivées de Claudio Beauvue, de l’ancien montpelliérain Casimir Ninga et de Enzo Crivelli, ce dernier est encore trop juste après sa blessure contractée face à Lyon.

De son côté, Michel Der Zakarian récupère Florent Mollet. Dans cette semaine à trois rencontres, l’entraîneur héraultais n’exclue pas de faire tourner. Et certainement pas au détriment du résultat. Car si l’on ne pense pas au derby, les Montpelliérains entendent bien se mettre dans les meilleures dispositions.

Mercredi 26 septembre à 19h au stade Malherbe de Caen, 7e journée de Ligue 1 : Caen – Montpellier. Diffusé sur Bein Sports 8.

Caen : Samba, Zelazny – Guilbert, Mbengue, Baysse, Imorou, Dabo – Oniangué, Peeters, Deminguet, Fajr, Armougom, Khaoui, Repas – Bammou,, Ninga, Beauvue, Tchokounté.
Entraîneur : Fabien Mercadal

Montpellier : Bertaud, Lecomte – Aguilar, Congré, Hilton, Mendes, Oyongo, Porsan-Clemente, Cozza – Sambia, Lasne, Shiri, Le Tallec, Piriz, Mollet – Labodre, Delort, Camara, Skuletic.
Entraîneur : Michel Der Zakarian.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *