Salon immo de Montpellier : les conseils d’un pro

Alors que s’ouvre aujourd’hui le Salon immobilier d’automne, à Montpellier, Métropolitain a interrogé Ludovic Lagalle, fondateur de l’agence Comparimmoneuf, installée à Montpellier.

Les salons immobiliers sont souvent l’occasion de jeter un regard sur l’attrait d’une ville. À Montpellier, quels sont les quartiers les plus prisés par les acquéreurs ?

Sans surprise, c’est le quartier Boutonnet qui tient le haut de l’affiche. La demande y est très élevée car les terrains et les biens y sont rares. Le prix moyen au mètre carré y est d’ailleurs de 4.600€, encore plus cher que dans les nouveaux quartiers sud, pourtant très prisés ! Viennent ensuite le quartier des Beaux-Arts (4200€/m2) et de l’Aiguelongue (4190€/m2). Enfin, en 4ème position, Port Marianne.

La pression immobilière est réputée forte sur l’agglomération montpelliéraine. La demande se maintient-elle ?

Plus de 90% des appartements livrés en 2018 ont déjà trouvé acquéreur. L’an prochain, 2096 livraisons sont attendues, mais le taux de réservation dépasse déjà les 80%. Montpellier est, je vous le confirme, une ville attractive. Les T2 restent le produit le plus demandé, que ce soit par les acquéreurs primo-accédants ou les investisseurs. Leur coût est plus abordable et leur rendement, optimal.

Justement, que conseillez-vous aux investisseurs ?

De veiller à ces trois points avant de se lancer dans un investissement locatif : la proximité des commerces, des transports en commun et d’un bassin d’emploi stable. Regardez aussi la taille de la résidence. Privilégiez une résidence à taille humaine, dans des quartiers historiques et loin des ZAC et des grands ensembles. Le risque, c’est qu’à la fin des périodes de défiscalisation, plusieurs propriétaires se retrouvent à vendre en même temps et que le prix à la revente s’en ressente fortement…

Ok pour Montpellier, mais quid des communes avoisinantes ? Quelles sont les valeurs sûres ?

Lattes est, par exemple, une valeur sûre, car les projets d’aménagement à proximité sont nombreux (Ode à la mer par exemple) pour les prochaines années et les services proches, optimaux : gare, commerces, proximité A9… Castelnau-le-Lez, aussi. Mais pas n’importe où. Une commune par contre, me semble prometteuse : Vendargues. Il y a la ZAC de Castries, les studios de France Télévisions, la proximité de Montpellier…

Est-ce le bon moment pour acheter ?

Taux bas. Pinel prorogé au moins jusque 2021, suppression de la zone B2… Ma réponse est simple : si vous en avez les moyens, oui, c’est le moment.



Spécialisée dans le neuf, l’agence Comparimmo neuf rayonne sur Montpellier et sa proche agglomération, mais aussi sur Sète et Nîmes, Elle ouvre aussi en octobre de nouveaux locaux, à Marseille cette fois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *