Rezo Pouce, la solution d’autostop sécurisé arrive dans l’Hérault

Créé en 2010 par une association de collectivités et géré depuis par une société coopérative d’intérêt collectif, le « Rezo Pouce » est une solution d’autostop de proximité.

Le fonctionnement est simple : des arrêts d’autostop sont disséminés sur le territoire, où l’autostoppeur présente une pancarte au logo Rezo Pouce, indiquant sa destination. Une application sur smartphone a été développée et permet de visualiser les arrêts à proximité, mais aussi d’’envoyer et recevoir des offres de trajets en temps réel. Pour sécuriser le système, conducteurs et passagers signent une charte et reçoivent des cartes de membre et des macarons à coller sur la voiture afin de se reconnaître.

Gratuit et simple d’utilisation, le système « Rezo Pouce » constitue une offre pour les trajets du quotidien et s’inscrit en complémentarité avec les transports en commun et les autres modes de déplacement, notamment dans les territoires ruraux et les espaces périurbains. 

Une convention de partenariat

Une solution alternative qui a séduit le Département de l’Hérault qui s’apprête à signer une convention de partenariat  privilégié, sur une durée de 3 ans, permettant d’étudier un déploiement global de Rezo Pouce dans l’Hérault. 

La société coopérative mettra ainsi son concept à disposition, en vue de l’installation progressive d’un réseau d’autostop sur les territoires, en collaboration et avec l’adhésion des structures intercommunales intéressées. 

Avec ce partenariat, le département de l’Hérault est le premier département à soutenir ce système d’autostop innovant, gratuit et sécurisé. 

Grâce à ce premier partenariat à l’échelle départementale, l’Hérault inscrit la mobilité comme enjeu, à la fois de développement durable et d’inclusion sociale. Avec 1.300 communes adhérentes Rezo Pouce dans les prochaines semaines, Rezo Pouce, devrait très rapidement atteindre les 2;000 communes abonnées (via des regroupements tels que les Communautés de communes, les Parcs naturels régionaux, ou encore les Pôles d’équilibre territoriaux et ruraux…). 

Cette première signature sera suivie, en octobre, par le lancement d’un nouveau service : Rezo Pro. Ce service de déplacement domicile/ travail, pensé pour les zones rurales et périurbaines, permettra aux employés qui souhaitent covoiturer, d’avoir un outil adapté à leur besoin. Rezo Pro permettra également aux entreprises d’améliorer leur accessibilité. 

20 000 euros en 2018

Avec un montant de 20.000€ affectés en 2018, le Département supporte les frais d’entrée des intercommunalités dans le dispositif. Pour les deux années à venir, il s’engage à faire une large promotion de Rezo Pouce et soutenir techniquement et financièrement les structures intercommunales qui adhérent, avec : 

– des subventions en lien avec le lancement du dispositif dans leurs communes (participation sur les frais de mise en place, mais aussi sur l’installation des panneaux « d’arrêts sur le pouce » le long des routes) ; 

– un soutien financier sur le travail d’animation du réseau, pour le faire connaître mais aussi recruter les passagers et conducteurs. 

Rezo Pro pour les agents du Département

A noter que dans le cadre du partenariat, la SCIC Rezo Pouce a proposé au Département d’expérimenter gratuitement sa nouvelle solution « Rezo Pro » : les agents du Département qui le souhaitent pourront, dès la fin de l’année, adopter cette plateforme web.

Le Département étudie la possibilité d’étendre à terme ce partenariat sur d’autres thématiques en lien avec des besoins de mobilité, propres à certains territoires (déplacements touristiques en zones balnéaires ou d’arrière-pays, développement du covoiturage interentreprises, création d’une plateforme de covoiturage solidaire bénévole pour les déplacements des séniors…). 

> Plus d’info sur Rezo Pouce

2 Comments

  1. Sait on le pourcentage de personnes utilisant ce service ? 20 000 euros de subvention et personne sous les panneaux… Cela laisse songeur… Encore…

  2. 20 000 euros, c’est UNE voiture… Si ça permet à terme d’améliorer la mobilité de nombreux stoppeurs qui du coup s’évitent l’achat d’un véhicule, ça vaut la peine 🙂 Mais je reconnais qu’il faut BEAUCOUP de temps pour que ce nouveau mode de déplacement trouve sa place…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *