Internationales de la Guitare : le festival aux accords majeurs de l’Occitanie

La 23e édition des Internationales de la Guitare se déroulera dans toute l’Occitanie, et principalement dans l’Hérault, aux alentours de Montpellier, du 22 septembre au 13 octobre. Plus de 100 concerts, près de 200 artistes et intervenants, plus de 90 partenaires et environ 60 lieux, sans oublier le public, feront vivre ce festival dont la philosophie est résumée en trois points par son directeur Talaat El Singaby : « Les découvertes musicales, l’accentuation de l’action sociale et une démarche en faveur du développement durable à travers la filière bois ».

Avec toujours la qualité comme exigence, la programmation en offre pour tous les goûts du blues au flamenco en passant par le rock et la chanson française. Sans oublier les différents événements comme le salon international de la lutherie à Toulouse ou les 24h démentes à Montpellier.

Le blues en fil rouge

Talaat El Singaby met en avant les trois fondamentaux du festival : le blues, le jazz manouche et la chanson française. « Le blues c’est notre fil rouge depuis le début des Internationales de la Guitare. C’est la musique qui vient d’horizons culturels différents. C’est une musique de complainte qui va très bien à notre époque » défend le passionné directeur. Neuf concerts de blues sont programmés avec notamment Crossborder Blues (28/09 à l’opéra Comédie, Montpellier), une création réunissant Harrison Kennedy, Jean-Jacques Milteau et Vincent Segal.

Fenêtre sur le monde, le festival invite toutes les déclinaisons du genre comme avec les accents créoles Mélissa Laveaux (4/10 au Jam de Montpellier) ou l’envoutante malienne Rokia Traoré (27/09 à l’opéra Comédie). Et pour un blues solide, faites confiance à Popa Chubby (12/10 au Rockstore).

Il est question de voyage et de passion avec le flamenco dont Vicente Amigo (5/10 à la salle des Dômes à Rivesaltes) en est un des plus grands représentants. Dan Ghariban fait vivre, quant à lui, ses racines balkaniques en s’entourant de deux musiciens de jazz manouche pour explorer de nouveaux territoires musicaux (5/10 à la salle Georges Dezeuze, à Clapiers).

L’ouverture vers d’autres paysages musicaux

La chanson française est dignement représentée avec Jil Caplan (6/10 au théâtre Bassaget à Mauguio), Jean-Louis Murat (11,10 au Rockstore de Montpellier), Thomas Fersen (11/10 au théâtre-scène des 3 Ponts à Castelnaudary) ou Bernard Lavilliers (13/10 à l’opéra Berlioz de Montpellier).

Pour des sonorités plus rock ou pop, il faut se tourner vers le trio « power » néerlandais Birth of Joy (22/09 au Connexion Live à Toulouse), l’excellent duo de musiciens-agriculteurs de Mont-de-Marsan The Inspector Cluzo (3/10 au Rockstore de Montpellier) ou encore l’excellente formation Kobo Town qui revisite le Calypso pour déverser une savoureuse pop tropicale (12/10 à La Passerelle de Jacou).

Depuis 10 ans maintenant, le festival propose les 24h Dément(es). Du samedi 29 septembre à 10h jusqu’au lendemain à la même heure, onze rendez-vous musicaux sont proposés gratuitement dans des endroits originaux de Montpellier pour des instants souvent magiques : du jardin des plantes à la Nef en passant par l’hôtel Saint-Côme ou le foyer de l’opéra Comédie.

> Programme complet et billetterie à retrouver sur les-ig.com.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *