Montpellier : elle veut rompre, son concubin tente de l’étrangler

Scène de violences jeudi vers 12h30, sur l’avenue de Lodève, à la hauteur de la station de tramway Jules Guesde, à Montpellier, où des témoins ont assisté à l’agression d’une jeune femme : un individu l’a frappée, avant de lui arracher son téléphone portable, de tenter de l’étrangler, puis de détaler.

Un ancien policier de la Police aux Frontières -PAF 34- en poste à Sète qui était présent a poursuivi l’agresseur qui a pu grimper dans une rame du tramway. L’ex-policier est parvenu à le neutraliser et à le tirer sur le quai.

L’ex-policier frappé

L’agresseur a fait de la résistance et s’est fortement débattu, avant de frapper le témoin. Finalement, des policiers de la Sécurité publique du commissariat central ont pu venir au secours de leur ancien collègue et interpellé l’auteur des violences volontaires. Tout en courant après l’agresseur, l’ex-fonctionnaire de police était resté en contact en direct avec un opérateur du 17, le numéro d’urgence de police-secours.

Le suspect a été placé en garde à vue. Il s’est avéré que c’était le concubin de la victime, ou plutôt l’ex-concubin, à qui elle venait d’annoncer un peu plus tôt dans la matinée qu’elle rompait leur relation, ce qu’il n’a pas digéré.

3 Comments

  1. Bravo a l’ex policier !!! beaucoup de courage et d honneur vraiment un grand bravo a vous un heros du quotidien merci d etre là

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *