Météo : retour des entrées maritimes

Voici les prévisions météo pour ce lundi 17 septembre dans l’Hérault et le Gard, réalisées par notre expert Loïc Spadafora d’Agate Météo.

Ce lundi, le temps va légèrement se dégrader sur notre région. Au lever du jour, de l’humidité va remonter de la mer méditerranée, sous forme de nuages bas – entrées maritimes. Ces derniers s’inviteront essentiellement sur le littoral du département de l’Hérault, en remontant parfois dans l’intérieur des terres. Ailleurs, il s’agira plutôt d’une couverture nuageuse d’altitude, notamment dans le département du Gard.

Au fil des heures, notamment dans le courant de l’après-midi, les éclaircies devraient largement prendre le dessus, aussi bien sur le littoral qu’en plaine. Il se pourrait d’ailleurs que le soleil brille généreusement en toute fin de journée par endroits, comme en témoigne la carte de nébulosité ci-dessous.

Dès la mi journée, le vent marin se lèvera et soufflera en toutes zones jusqu’en fin de journée, avec des rafales généralement comprises entre 25 km/h et 35 km/h. Les températures seront en baisse ce lundi, avec des maximales comprises généralement entre 24°C et 27°C sous abri.

Cependant, la masse d’air sera bien chargée en humidité, ce qui aura pour conséquence de ressentir une ambiance plutôt « lourde. »

>> Nous fêterons les Robert.

>> Et la suite de la semaine ?

Nous avions évoqué ici même la probabilité que des orages très pluvieux puissent se produire entre mardi et mercredi sur le Languedoc, sans pour autant l’affirmer. Comme précisé, le comportement de l’ouragan Hélène, qui frappera les îles britanniques sous la forme d’une dépression en début de semaine, pouvait jouer un rôle important dans ce qu’il aurait pu se produire sur le bassin méditerranéen.

Si certains modèles numériques français et européens – plutôt performants habituellement et utilisés régulièrement pour établir des prévisions météorologiques – ont fait un état de ce scénario durant plusieurs jours consécutifs, il n’en est plus question à l’heure actuelle. La dépression de surface (ou méso-dépression) restera au large de l’Espagne, sans suffisamment remonter près du littoral méditerranéen.

De ce fait, la probabilité que des orages violents et très pluvieux éclatent dans l’Hérault ou le Gard entre mardi ou mercredi, est devenue faible à l’heure actuelle. Cela dit, des orages pourraient tout de même se produire sur la région, notamment mercredi après-midi.

Carte : modélisation des rafales de vent de l’ex ouragan Hélène sur le proche Atlantique, ce lundi matin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *