MHB / Ligue des Champions : bousculé par le Vardar Skopje, Montpellier chute d’entrée (24-27)

Le palais des sports René Bougnol retrouvait ce samedi après-midi des saveurs européennes avec la réception du Vardar Skopje pour un remake de la dernière demi-finale de la Ligue des Champions. Dans un match serré en première période avant que les visiteurs ne prennent le large, Montpellier s’incline 24 à 27.

Une première période accrochée

Si Montpellier est le tenant du titre, cela constitue bien une cible pour les autres équipes. Le Vardar ne s’est ainsi pas privé en ce début de rencontre de montrer qu’il n’était pas venu en faire-valoir. Multipliant les approximations, les Héraultais restaient au contact grâce à la prestation de Vincent Gérard (6 arrêts). Son homologue Dejan Milosavlej (8 arrêts) n’était pas en reste réalisant notamment un triple arrêt assez décourageant pour les attaquants montpelliérains. Le choc physique était à la hauteur de l’affiche sans qu’aucune des deux équipes ne parviennent à prendre le large. Dans cette première période suffocante, le Vardar rentrait au vestiaire avec un but d’avance (11-12).

Le Vardar insiste

De retour sur le terrain, les Macédoniens bousculaient les Montpelliérains qui devaient ensuite batailler pour revenir. Une retour rendu compliqué par Dejan Milosavlej qui continuait de mettre en échec les tireurs adverses. Sur le champ, Vuko Borozan et Stas Skube poursuivaient leur festival offensif. Après 10 minutes d’hésitation, Vincent Gérard et Valentin Porte remettaient leur équipe la tête à l’endroit. Dés lors, le chassé-croisé entre les deux équipes pouvaient reprendre. Mais si on pensait que Montpellier avait fait le plus dur en revenant à la marque, c’était sous-estimer l’esprit de revanche des joueurs de Skopje. Plus percutant, les Macédoniens reprenaient le large et ne laissaient cette fois pas revenir les Montpelliérains. Le tenant du titre chute ainsi à domicile pour son entrée dans la compétition 24 à 27.

MHB : Gérard (13 arrêts sur 40 tirs), Portner – Simonet (2/2), Villeminot, Caussé (0/1), Truchanovicius (1/5), Grébille (1/1), Pettersson (2/2), Richardson (2/7 dont 0/1 penalty), Kavticnik (6/6 dont 3/3 penalty), Bonnefond (2/2), Faustin (2/3), Porte (cap.) (3/5), Bingo (2/2), Afgour, Soussi, Mamdouh (1/6).
Entraîneur : Patrice Canayer.
Exclusions temporaires : Pettersson (9e, 36e), Soussi (18e).

Skopje : Milosavlej (15 arrêts sur 38 tirs), Kizic – Ocvirk, Popovski, Kristopans (3/8), Ferreira (1/5), Karacic (2/3), Skube (5/6), Kalarash, Cupic (6/6 dont 4/4 penalty), Dibirov (cap) (1/2), Shishkarev (0/1), Borozan (8/13), Vojvodic, Kiselev (1/3), Michevsk.
Entraîneur : Roberto Garcia-Parrondo.
Exclusions temporaires : Kalarash (20e), Kristopans (13e).

Déroulé du match : 4-3 (5e) ; 5-5 (10e) ; 6-6 (15e) ; 9-9 (20e) ; 10-9 (25e) ; 11-12 (MT) ; 13-15 (35e) ; 16-18 (40e) ; 19-19 (45e) ; 22-23 (50e) ; 22-25 (25e) ; 24-27 (FM).

Les autres résultats de la poule A :
Rhein-Neckar Löwen / FC Barcelone : 35-34
Veszprém / Kielce : 29-27
Kristianstad / Meshkov Brest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *