Saint-Jean-de-Védas : les policiers municipaux croisent le chauffard recherché

Cinq mois après avoir volontairement renversé et légèrement blessé un policier municipal de Saint-Jean-de-Védas, un Montpelliérain âgé de 30 ans qui était activement recherché a été interpellé jeudi après-midi. Les mêmes policiers municipaux qui étaient en patrouille ont croisé le chauffard dans la commune et ont pu l’interpeller sans problème, cette fois.

Le 11 avril dernier vers 9h, une patrouille de la police municipale avait repéré une Clio en infraction pour un délit routier dans l’agglomération de Saint-Jean-de-Védas, aux portes ouest de Montpellier. Le chauffeur du véhicule avait refusé d’obtempérer au contrôle des agents de police et en s’enfuyant à vive allure, a fait chuter l’un d’eux. Victime de contusions, le policier municipal avait été admis aux urgences du CHU Lapeyronie pour recevoir des soins.

Voiture abandonnée

Le chauffard avait pris la fuite en direction du quartier de la Mosson-la Paillade. Un peu plus tard, la voiture avait été retrouvée, abandonnée, intacte, dans un coin isolé proche du rond-point Maurice Gennevaux, la route de Lavérune, appelé « Chez Paulette ». Il ressort que la Clio n’était pas signalée volée. L’enquête était diligentée depuis cinq mois par les gendarmes de la brigade de Saint-Jean-de-Védas qui n’avait pas pu établie que le propriétaire était bien celui qui était au volant quand il a foncé sur les policiers municipaux.

En prison jusqu’au procès

L’affaire a rebondi ce jeudi après-midi, quand le policier municipal en patrouille a formellement reconnu le chauffard qui conduisait la Clio et qui l’avait fait chuter, le 11 avril dernier. Le trentenaire a été arrêté et remis aux gendarmes. Déféré ce vendredi en comparution immédiate au tribunal correctionnel d Montpellier, il a reconnu avoir conduit la Clio le jour du délit de fuite, mais il a contesté avoir volontairement renversé le policier municipal. Il a demandé un délai pour préparer sa défense.

Son procès a été reporté au mois prochain. En attendant, il a été écroué à la maison d’arrêt de Villeneuve-lès-Maguelone.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *