Feria de Nîmes : une voiture fonce dans la foule, deux blessés légers

Dans la nuit de jeudi à ce vendredi à 1h40, rue Racine, une petite artère derrière le Carré d’art dans le centre-ville de Nîmes, une voiture a violemment percuté les barrières anti-attentat -fabriquées en Provence- qui ont été efficaces, car elles ont permis de protéger plusieurs personnes qui se trouvaient à l’extérieur d’un bar. Un dispositif inhabituel qui avait été mis en place, hier, dans le cadre de la Feria des Vendanges de Nîmes qui débute aujourd’hui. Le conducteur a été arrêté. Un acte terroriste est exclu par les policiers du SRPJ de Montpellier chargés de l’enquête.

Il était 1h40 donc, ce vendredi et il y avait encore pas mal de monde dans les rues de la ville, lorsque  » j’ai entendu un grand bruit avec une voiture qui venait de défoncer les barrières de sécurité. Deux personnes ont été blessées, des gens étaient choqués. Le conducteur a essayé de prendre la fuite, mais il a été arrêté par la foule « , affirme un témoin interrogé par nos confrères d’Objectif Gard. Il se trouvait à quelques mètres lorsque les faits se sont déroulés. À 3h du matin, la voiture était encore sur place et la police attendait les démineurs qui sont arrivés un peu plus tard.

L’auteur pris à partie

 » À 1h40, une voiture a foncé sur les barrières anti-intrusion. Son véhicule a été obligé de stopper. Il y a deux personnes très légèrement blessées « ,  confirme le procureur de la République de Nîmes, Éric Maurel, accompagné du vice-procureur de permanence, Patrick Bottero, et de Jean-Pierre Sola, le directeur départemental de la Sécurité publique du Gard, la DDSP 30. Les victimes ont quitté les urgences du CHU Carémeau de Nîmes.

« L’auteur a été interpellé. Il a été pris à partie par des témoins et il est à l’hôpital. Son identité est connue et il était au moment de son arrestation dans un état de relative confusion mentale sans savoir pour l’instant s’il était alcoolisé, sous l’emprise de stupéfiants ou s’il est atteint de troubles psychiatriques« , poursuit le procureur de Nîmes.

L’auteur hospitalisé

Le parquet de Nîmes qui est responsable de l’enquête et non pas le parquet antiterroriste de Paris.  » Une enquête est en cours pour tentative de meurtre « , complète le procureur Maurel. Vers 4h, les démineurs de la Sécurité civile venus de Montpellier sont passés à l’action, notamment pour s’assurer que la voiture n’était pas piégée, tandis que les experts du service régional d’identité judiciaire -SRIJ- de Montpellier, la police scientifique étaient sur place, également.

Le mis en cause qui a été hospitalisé est un Nîmois âgé de 32 ans. Il est employé municipal au service des sports. Les policiers retracent son passé pour comprendre son geste et étudient sa téléphonie Il sera placé en garde à vue dans la journée. À Nîmes la nuit dernière une tragédie a été évitée de justesse, lors du lancement de la Feria des Vendanges, qui se déroule jusqu’à dimanche soir. L’année dernière, elle a attiré 600’000 personnes.

>> Le trentenaire a été mis en examen ce dimanche pour tentatives d’homicides volontaires et écroué.

2 Comments

  1. Attaques au couteau à Paris, attaques au ciseau à Paris, vol d’une voiture qui rentre sur les pistes de l’Aéroport de Lyon, voiture folle à Nimes En moins d’une semaine, ça fait beaucoup, et on nous parle systématiquement d’individus qui ne sont pas radicalisés et qui ont des troubles mentaux ou psychiatriques. Nos responsables politiques devront quand même reconnaitre, à un moment, qu’il y a un gros problème, où de sécurité, ou de santé mentale, ou les deux s’ils veulent se rassurer

  2. les barrières qui ont permis de stopper net le véhicule sont conçues et fabriquées aux portes d’Aix en Provence par une entreprise locale.
    Application de VIGIPIRATE
    Premier fabricant Européen de Barrières Amovibles Anti-Véhicule Bélier, BAAVA, HALTBRAC Défense réaffirme sa position avec la nouvelle barrière Poids Lourds, BAAVA 1800PL, certifiée IWA14, PASS68, ASTM, catégorie N3C.
    Découvrez le crash test:
    https://vimeo.com/279766706

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *