Ce soir dans le Gard : un forcené blesse un voisin par arme à feu

INFO MÉTROPOLITAIN. Le tranquille village cévenol de Saint-Jean-de-Maruéjols, entre Saint-Ambroix et Barjac, dans le Gard est en effervescence depuis ce soir et pour cause : après une violente dispute, un habitant est allé chercher une arme à feu -une carabine ou un fusil- et a tiré à travers la porte d’entrée de la maison d’un de ses voisins, lequel se trouvait derrière.

Grièvement blessé à une cuisse, il a été secouru par les sapeurs-pompiers du Sdis 30 et une équipe médicale du Smur-Samu 30 dépêchée de l’hôpital d’Alès et hospitalisé. On apprend à 19h30, que le pronostic vital n’est pas engagé.

Le tireur s’enfuit par une fenêtre

Le tireur présumé âgé de 23 ans s’est ensuite retranché à son domicile, où il a refusé toute médiation. Les gendarmes du groupement du Gard ont pris position autour de la maison du forcené pour attendre les militaires d’élite du GIGN venus d’Orange, dans le Vaucluse.

Alors qu’ils étaient pas très loin du village, une grande agitation s’est produite : le forcené venait de s’enfuir par une fenêtre donnant à l’arrière de sa maison. Mais, la scène n’a pas échappé à des gendarmes postés pas loin qui sont partis à ses trousses.

Après une course-poursuite, le forcené a pu rejoindre sa voiture et s’enfuir, avant d’être localisé et arrêté à Barjac. Il a été placé en garde à vue par les gendarmes de la brigade de recherches de la compagnie d’Alès chargés de l’enquête.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *