Carole Delga : « La rentrée en Occitanie est la moins chère de France »

« Notre objectif est clair, c’est faire en sorte que la rentrée scolaire en Occitanie soit la moins chère de France » : ce jeudi au lycée Joffre à Montpellier -avant de se déplacer à Bédarieux et à Béziers-, Carole Delga, la présidente de la Région Occotanie -Pyrénées-Méditerranée- a envoyé du lourd. Explications.

Carole Delga a présenté l’ensemble des actions menées par la Région en faveur des 530’000 lycéens (es), apprenti.es et étudiant.es d’Occitanie, aux côtés de Kamel Chibli, vice-président de la Région en charge de l’Education et de la Jeunesse. Elle s’est ensuite rendue à Bédarieux et à Béziers pour inaugurer d’importants travaux de restructuration menés dans les lycées Fernand Léger et Henri IV.

« Avec l’ensemble des aides rassemblées sur la Carte Jeune Région, nous permettons aux lycéens, apprentis et à leur famille d’économiser 400€ par an. La gratuité des manuels scolaires et du 1er équipement professionnel, l’accès facilité à un ordinateur, les aides spécifiques pour les apprentis, sont autant de mesures concrètes pour alléger le coût de la rentrée », se félicite la présidente du conseil régional.

Dans son discours très remarqué, une phrase choc n’est pas passé inaperçu : « Au terme ascenseur social, je préfère celui d’escalier de la réussite, car je crois à la notion du mérite par l’effort ».

1 380€ par lycéen

Côté transports scolaires, dont la Région a désormais la compétence, la présidente de Région a souligné les mesures prises par la Région dès cette rentrée pour soutenir là aussi le pouvoir d’achat des familles : plafonnement de l’abonnement à 90€ par an, maintien de la gratuité dans les départements où elle était en vigueur.

Carole Delga a également rappelé que l’Occitanie est la région de France qui investit le plus pour sa jeunesse : « Avec un investissement de1 380€ par lycéen.ne chaque année, nous sommes sur la première marche du podium au niveau national. Nous poursuivons notre politique volontariste de construction et de rénovation de nos lycées pour offrir à nos jeunes des établissements innovants, durables et proches de chez eux. En deux ans nous avons ouvert cinq nouveaux lycées, dont un à cette rentrée, et engagé la construction de cinq autres établissements qui seront achevés d’ici 2022, notamment à Sommières, dans le Gard, Gignac et Cournonterral, dans l’Hérault ».

Soutien financier au cinéma de Bédarieux

La présidente de Région a poursuivi son déplacement à Bédarieux, pour inaugurer le nouveau bâtiment génie civil et administratif du lycée Fernand Léger et visiter le chantier de rénovation en cours. Au total, la Région aura investi plus de 28 M€ pour restructurer intégralement l’établissement. À l’occasion de sa visite, Carole Delga a annoncé le soutien financier de la Région pour la construction d’un nouveau cinéma en périphérie de la ville, porté par la commune de Bédarieux.

Deux sites labellisés « Lycée numérique »

À Béziers, Carole Delga a inauguré la restructuration de l’Hôtel Lagarrigue du lycée Henri IV. La Région a mené cette opération emblématique d’un coût de 6,5 M€, afin d’harmoniser l’organisation de l’établissement qui était initialement implanté sur deux sites. Ces deux établissements font partie des 186 lycées publics labellisés « Lycée numérique » par la Région Occitanie. Ce label permet à tous les élèves entrant en première année d’être équipés gratuitement par la Région d’un ordinateur portable – loRdi – pour un usage pédagogique en classe.

Cette année, la Région Occitanie / Pyrénées consacre près de 1,3 Mds € pour l’éducation, la formation, l’enseignement supérieur et les transports scolaires.

Les avantages et nouveautés pour les lycéens et apprentis

    • Baisse des tarifs des transport scolaires, gérés pour la 1ère année par la région, plafonnés à 90 € et maintien de la gratuité dans les départements où elle était en vigueur
    • Ouverture de 153 nouvelles formations pour les apprentis, du CAP au niveau d’ingénieur ( voir la vidéo sur le jeune Keize Dhaussy )
    • 1/3 des établissements expérimente  » l’Occitanie dans mon assiette « , objectif 40 % de produits locaux dont la moitié en bio
    • Concertation citoyenne à l’automne sur le lycée de demain
    • ANIE une application pour l’emploi dédiée à l’apprentissage
    • Le dispositif DECLIC pour lutter contre le décrochage
    • La carte Jeune Région : réunit sur un support unique l’ensemble des aides pour améliorer le pouvoir d’achat des lycéens et apprentis
    • Gratuité des manuels scolaires
    • Gratuité du premier équipement professionnel
    • Ordinateur portable gratuit sous condition ou aide à l’acquisition ( de 80 à 200 €)
    • Subvention de 15 € pour l’achat d’une licence sportive.
Les jeunes représentent l’avenir : Carole Delga l’a bien compris. Photo Région Occitanie.
Carole Delga était à Béziers, ce jeudi. Photo Région Occitanie.

4 Comments

  1. Comme dirait l’autre, ça ne coûte rien, c’est l’Etat qui paye…
    Ils ont une obligation de moyens (forcément c’est facile), mais ils ont des résultats pitoyables, et ça on n’en parle jamais.

  2. Bonjour
    Pour notre part, à Mus dans le Gard, le tarif des transports scolaire est de 220 euros par enfant car nous sommes à moins de 3 km du collède de Vergeze. Il me semble que ce tarif est l’un des plus élevés de France ? Le point n’est pas nouveau mais Mme Delga ne devrait-elle pas intervenir ? Apparemment (reportage France 3 hier midi), elle ne semble pas concernée.
    Nos enfants devraient donc faire 3 km à pieds:
    – début des cours à 7h50 donc départ 7h15, lever 6h ?
    – traverser une départementale qui compte 20 000 passages/jour avec une rond point qui ne compte qu’un seul passage piéton
    Le village est coupé en deux avec ceux qui sont à plus de 3 km et les autres.. alors qu’il n’y a qu’un seul lieu de ramassage scolaire pour tous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *