Montpellier : ils agressent un piéton sous les yeux de policiers

Un Montpelliérain âgé de 20 ans qui marchait dans la rue de Verdun, à deux pas de la place de la Comédie à Montpellier, dimanche à 6h30, a été violemment agressé par un individu âgé de 28 ans qui, arrivé brusquement par derrière, lui a arraché sa chaîne en or qu’il portait autour du cou.

L’agresseur a agi pendant que son complice âgé de 23 ans faisait le guet. Mais, le duo ignorait qu’ils étaient discrètement surveillés de près par des policiers en civil de la brigade anticriminalité -BAC-, postés dans la rue de Verdun. En effet, quelques minutes plus tôt, cet équipage de la BAC en patrouille de routine avait reconnu les deux suspects, défavorablement connus des services de police et de la justice pour de récents vols avec violences commis sur des jeunes passants esseulés.

Bijou restitué

Les policiers les ont donc discrètement filés, persuadés qu’ils étaient à la recherche d’une proie facile. Ils ont bien été inspirés, puisqu’ils ont assisté à l’agression en direct. Un beau flagrant délit à l’actif des policiers de la BAC montpelliéraine. Le plus surpris, agréablement bien sûr, a été la jeune victime, qui a assisté en live à la neutralisation des voleurs et à la restitution immédiate de son bijou de valeur.

En garde à vue, les deux suspects ont nié avoir commis cette agression, mais en plus du témoignage des policiers de la BAC dans la procédure, la scène a été filmée par les caméras de vidéosurveillance de la Ville de Montpellier. Ils ont été déférés ce mardi au parquet de Montpellier.

24 Comments

    1. Tu sous-entends peut-être qu’ils sont originaires d’un pays que la France a colonisé et duquel elle a pillé les richesses ! Loin de moi l’idée de souligner la bêtise et la simplicité de ton commentaire. Mais je t’invite à prendre 2 secondes pour réfléchir à la présence en France des personnes que tu évoques si subtilement.
      Ps: je souligne que rien, absolument rien ne justifie un acte de violence, et que quelle que soit la personne j’espère que la punition sera à la hauteur de l’acte!

  1. c’est cela ils seront libre le lendemain et ne seront jugés que plus tard
    en France la justice est à deux vitesses , on tue gratuitement une personne et l’on a 18 à 20 ans de réclusion pour sortir au bout de dix ans l’autre cas : il s’appelle yvan Collona et ne sortira jamais de prison pour le meurtre d’un haut fonctionnaire

  2. Le soir la rue de Verun et sescalentours est devenu le coeur d uneczone ultra dangereuse. Elle est très mal frequentée, il suffot d y voir lacfaunecqui y traine et notamment les fameux mineurs etrangers qui en ont fait leur point de ralliement. Quand j etais jeune il y a 30 ans j y allais le soir sans aucun risque et jamais je n imaginais qu elle deviendrait ainsi. La faute aux politiques responsables de la presence de cette faune chez nous.

  3. Ils nient l’agression, en plus d’être de gros connard ils sont abrutis fini à la pisse ! Bravo à la bac mais bon on sait tous qu’ils vont ressortir et recommenceront… Vive la France !

  4. Un grand Bravo pour ces policiers qui sont fort heureusement la et pas seulement pour nous verbaliser….. Malheureusement comme il ce dit précédemment ces voyous n’ont aucun soucis a ce faire pour eux c’est juste une formalité.

  5. « Mais puisque mes clients vous disent que ce n’est pas eux et qu’ils sont victimes d’un complot raciste et que les preuves ne prouvent rien, M. Le procureur! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *