Nord de Montpellier : « Macron m’a tuer » sur un mannequin pendu à l’aqueduc !

INFO MÉTROPOLITAIN. Un automobiliste affolé a alerté les sapeurs-pompiers et les gendarmes vendredi vers 22h30, après avoir aperçu une silhouette accrochée les pieds dans le vide en haut de l’aqueduc Saint-Clément, près du rond-point de la Lironde, sur la commune de Montferrier-sur-Lez, aux portes Nord de Montpellier. Le témoin a pensé qu’il s’agissait d’un désespéré qui s’était pendu.

En grimpant sur l’aqueduc, torches en main, les pompiers du Sdis 34 venus de Montpellier, puis les gendarmes de la compagnie de Castelnau-le-Lez ont bien aperçu une forme humaine, mais, ils ont rapidement découvert qu’il s’agissait d’un mannequin ! Une surprise qui en cachait une autre, puisqu’il était doté d’une inscription avec comme message, « Macron m’a tuer », allusion à la célèbre affaire criminelle de l’assassinat de Ghislaine Marchal, la veuve richissime à Grasse, dans les Alpes-Maritimes, où, avant de mourir, elle avait tracé avec du sang « Omar m’a tuer »... Un temps accusé, Omar Raddad, le jardinier a depuis été innocenté.

Les gendarmes de la compagnie de Castelnau-le-Lez ont ouvert une enquête. Ce matin, ils étaient sur place à la recherche d’un indice susceptible de les orienter sur la piste du « Gaulois » héraultais auteur de ce canular.

Les Gaulois de Macron en colère.

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *