MHSC-Ligue 1 : que la folie accompagne Montpellier en Champagne

Montpellier se déplace à Reims ce samedi, à l’occasion de la 4e journée de Ligue 1. Après trois matchs, les Pailladins sont dans le ventre mou du championnat avec quatre points.

Le voyage en Champagne est l’occasion de basculer dans la première partie du tableau et de valider un début de championnat, s’il est encourageant dans le contenu, laisse des regrets au plan comptable. Si l’équipe s’appuie sur des certitudes défensives, on espère désormais, et la nuit promettra d’être belle, qu’un peu plus de folie accompagne le secteur offensif.

Passer à autre chose

Après un début de semaine marqué par la garde à vue d’Andy Delort, le club, sous l’impulsion des déclarations de Laurent Nicollin et Michel Der Zakarian, est rapidement passé à autre chose. Il aurait été d’autant plus dommage de voir un début de saison prometteur gâché par un événement extra-sportif concernant un des joueurs dont on attend le plus. Sans évoquer ce sujet précisément, Daniel Congré a donné un motif rassurant quand à la concentration de l’équipe : « L’ensemble du groupe a un état d’esprit remarquable. C’est ce qui a fait notre force la saison passée et c’est ce qui fera notre force cette saison encore ».

L’entraîneur montpelliérain est lui plus préoccupé par le rendement de son équipe et notamment à domicile : « Quand tu perds cinq points sur six ce n’est pas un bon résultat. Le contenu est bon mais au niveau comptable c’est insuffisant ». Après le « faux départ face à Dijon (1-2) », Daniel Congré confie : « On s’est remis en question et on a remis l’accent sur le travail défensif et les duels ».

Le bon résultat à Amiens (1-2) et le nul face à Saint-Étienne (0-0) ont rassuré Michel Der Zakarian : « Dans l’animation défensive c’était conforme à ce que j’ai demandé à l’équipe. Contre Amiens, il y a eu de bonnes choses offensivement. Face à Saint-Étienne, c’était un match tactiquement très fermé. Chaque équipe, n’a eu qu’une seule occasion ».

Un contenu à valider par des points

Si Florent Mollet a brillé au milieu de terrain et avec une superbe réalisation, le duo Laborde-Delort, malgré une bonne animation, n’a pas encore fait trembler les filets. « Il faut maintenir notre concentration et notre organisation. Et se projeter un peu plus offensivement tout en maintenant un équilibre. Et offensivement être un peu plus relâchés. Mais je ne mets pas l’accent uniquement sur les attaquants car c’est un travail d’équipe comme ça l’est défensivement » analyse Daniel Congré.

Michel Der Zakarian insiste également sur ce travail collectif : « Il faut améliorer la coordination entre les appels et la bonne passe, l’efficacité devant le but, la qualité de nos centres pour alimenter nos attaquants ». Alors pour valider un début de saison que Daniel Congré juge « pas mauvais », il entend bien « s’appuyer sur le match de Reims pour se rassurer et soulager l’équipe ».

Malgré sa défaite la semaine dernière à Amiens (4-1), le Stade de Reims a enregistré deux très bons résultats. « Ils ont gagné leur premiers matchs contre Nice (0-1) et Lyon (1-0). Des matchs solides de leur part avec une défense très basse et des situations de contre avec un côté gauche très performant. Ils ont des joueurs de qualité dans le secteur offensif. Il va falloir faire un gros match pour ramener les trois points » analyse Michel Der Zakarian. Et Daniel Congré, en ayant en tête que tout est possible pour les Montpelliérains à l’extérieur, sait que « c’est un match qui peut nous faire basculer. Même si la saison est longue, un premier bilan pourra être fait ».

Une victoire en Champagne donnerait une toute autre saveur à celui-ci.

>> Samedi 1er septembre à 20h, 4e journée de Ligue 1 Conforama : Reims – Montpellier. Diffusé sur BeIn Sports 7.

 

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *