Biterrois : les deux sites EDF Énergies Nouvelles sauvés

C’est l’excellente nouvelle de l’été et à trois jours de la rentrée pour de nombreuses familles : les élus du Biterrois saluent ce vendredi  l’abandon « dans sa forme initiale » du projet de déménagement et de regroupement des sites d’EDF Energies Nouvelles de Béziers et Colombiers, à Montpellier. Le projet annoncé brutalement en mars dernier avait suscité un vif émoi.

Toutes tendances politiques confondues, députés, présidents d’agglomérations, maires, épaulés par les conseils régional et le conseil départemental ont fait rapidement front commun pour éviter le départ des 200 salariés des deux sites du biterrois. « Un projet inacceptable pour notre territoire et rejeté par tous, sans exception » avaient dénoncé les élus.

Répondant à l’invitation du président de la communauté d’agglomération Béziers-Méditerranée, Frédéric Lacas, Bruno Bensasson, le PDG d’EDF Energies Nouvelles, a annoncé aux participants que ce projet dans sa forme initiale était abandonné. Étaient présents : Philippe Huppé, Christophe Euzet, Emmanuelle Ménard, députés de l’Hérault, Henri Cabanel, sénateur de l’Hérault, Agnès Langevine, 3ème vice-présidente de la Région Occitanie -Pyrénées-Méditerranée-, déléguée à la Transition énergétique et écologique, Philippe Vidal, 1er vice-président du conseil départemental de l’Hérault, Frédéric Lacas, président de la communauté d’agglomération Béziers-Méditerranée, Alain Caralp, président de la communauté de communes La Domitienne, Robert Ménard, maire de Béziers, Thierry Ravot, directeur interrégional Ouest de la Caisse des Dépôts et Consignations.

À l’écoute des arguments avancés par les élus locaux, il s’est engagé à présenter aux représentants du personnel, dans les semaines qui viennent, un projet alternatif privilégiant le Biterrois.

L’union fait la force

L’union a fait la force, visiblement, dans un domaine difficile à sauvegarder : l’emploi. Il s’agit donc d’une excellente nouvelle pour ce bassin de vie.

La gestion de plusieurs centaine de fermes éoliennes et solaires en Europe est en jeu. Le plus grand site d’EDF Energies Nouvelles se trouve à Colombiers, à la périphérie Ouest de Béziers, d’où une centaine de salariés, des ingénieurs et des techniciens de maintenance gèrent près de 400 installations éoliennes et photovoltaïques implantées en Europe.

EDF Énergies Renouvelables a récemment inauguré le plus grand parc éolien de France, le parc Catalan, près de Perpignan, dans les Pyrénées-Orientales.

L’union à fait la force. Photo D.R.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *