A9, Milhaud : trafiquants de drogue interceptés par la PJ de Montpellier

L’opération remonte à la semaine dernière, sur l’autoroute A9, dans le Gard : les policiers du SRPJ de Montpellier -la division criminelle et la brigade de recherche et d’intervention, la BRI- ont intercepté en douceur un go fast en provenance d’Espagne et à destination d’une cité de Carpentras, dans le Vaucluse. 120 kilos de résine de cannabis ont été saisis, lors de l’opération lancée sur l’aire de repos de Milhaud, dans le sens Montpellier-Nîmes. Les convoyeurs ignoraient qu’ils étaient discrètement filés depuis la frontière espagnole du Perthus.

Le convoi était composé d’un couple dans une Mégane Scénic familiale, la voiture ouvreuse, suivie d’une Audi A5, avec le conducteur esseulé. Dans le coffre de l’Audi, les policiers ont découvert 120 kilos de résine de cannabis répartis dans sept gros ballots.

Un chef d’entreprise suspect

Le conducteur du véhicule qui importait la drogue depuis l’Espagne via l’autoroute A9 est un chef d’entreprise de Carpentras âgé de 40 ans. Sa société est spécialisée dans le bâtiment. Mais, depuis avril dernier, il était sous étroite surveillance des policiers du SRPJ de Montpellier, étonnés de la provenance de ses ressources très élevées, par rapport à l’activité de son entreprise. D’autant que le suspect a déjà été condamné dans le passé à trois reprises pour…importation de stupéfiants.

Valeur marchande de 500’000 €

Le quadragénaire est soupçonné d’avoir importé d’Espagne ces 120 kilos de cannabis, d’une valeur marchande estimée à 500’000€ avec un complice, le conducteur de la voiture ouvreuse, un Carpentrassien âgé de 33 ans. Tous deux ont été placés en garde à vue, puis déférés ce mardi au parquet de Carpentras, avant d’être mis en examen et écroués.

La compagne du trentenaire arrêtée à bord de la voiture a été hospitalisée, après avoir fait un malaise lors de sa garde à vue dans les locaux de l’antenne d’Avignon de la police judiciaire de Montpellier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *