Zoo de Montpellier : mort d’un bébé guépard, les autres délaissés par la mère

INFO MÉTROPOLITAIN. Une nouvelle portée de bébés guépards a vu le jour au zoo de Lunaret, à Montpellier, le 3 juillet dernier, deux mois après la naissance de trois autres. Mais, si les premiers nouveaux-nés se portent bien et sont visibles du public depuis le mois de juin, en revanche, le second événement s’est mal passé. Sur les quatre bébés de cette nouvelle portée, un est mort, en effet et les trois autres sont abandonnés par la mère, qui n’est pas celle de la première portée.

Le 3 juillet dernier donc, une des mamans guépards a donné naissance à quatre bébés. L’un des décédé rapidement, les autres autres ont été sauvés, mais, les responsables du parc animalier ont très vite compris que les choses n’allaient pas se dérouler normalement, en tout cas bien différemment des naissances des trois bébés dans l’enclos des guépards, le 14 mai dernier. Et qui font la joie des petits et des grands qui visitent le zoo depuis la fin du mois de juin.

Nourris par le personnel

Pour une raison inexpliquée, la mère a complètement délaissé les trois nourrissons vivants, refusant de les allaiter. Depuis leur naissance, le 3 juillet dernier, les bébés guépards sont nourris à la main par le personnel, une tâche qui incombe aux soigneurs du service vétérinaire du zoo. Cette espèce menacée étant en voie de disparition, tous les efforts sont réalisés pour les sauver.

Leur état de santé est très fragile, mais, selon nos informations, il s’est amélioré depuis ces derniers jours, même si ces progénitures ne sont pas encore tirées d’affaire. Pour l’heure, ces trois nouveaux pensionnaires ne sont pas visibles du public. Voilà pourquoi le secret sur ces nouvelles naissances de bébés guépards au zoo de Lunaret a été bien gardé.

L’enjeu de la reproduction en captivité

La reproduction des guépards en captivité au zoo de Lunaret revêt un double enjeu : maintenir les populations, mais aussi conserver le patrimoine génétique le plus varié possible, grâce à des programmes d’élevage internationaux qui déterminent les sujets à croiser en fonction de leur généalogie. « Au-delà de l’objectif de reproduction, la santé et le bien-être de ces nouveaux locataires ont fait l’objet d’une attention particulière à Montpellier avec des bâtiments modernes et des enclos très travaillés d’un point de vue paysager. Les guépards pourront même pratiquer leur sport favori sur de véritables pistes de course ensablées pour le bonheur des visiteurs », avait souligné la mairie de Montpellier, en saluant fin juin la naissance des trois premiers petits guépards.

Une belle histoire en Australie

En 2015, Siri un bébé guépard femelle de tout juste 10 semaines, née au zoo de Taronga, à Sydney, en Australie, avait été abandonné par sa mère et avait été élevée par les soigneurs, comme au zoo de Lunaret, à Montpellier. « Il faut dire que les guépards, dans la nature, ont tendance à mettre bas trois à cinq petits. Et, quand ils n’en ont qu’un, ils l’abandonnent fréquemment, estimant que ses chances de survie sont très faibles », avait révélé à l’époque le directeur de ce zoo.

Les gardiens du zoo de Sydney l’avaient donc adoptée, nourrie et soignée 24 heures sur 24, pendant huit semaines, avant que  les vétérinaires ne décident de lui offrir un peu de compagnie, en la personne d’Iris, un chiot, lui aussi âgé de quelques semaines…Depuis, grâce à cette complicité qui a perduré, Siri fait le bonheur du personnel et des visiteurs. Une belle histoire pour les amis des bêtes.

Le zoo de Lunaret en chiffres

60 : C’est le nombre d’hectares du parc zoologique.
110 : C’est le nombre de personnes qui font vivre le parc zoologique.
130 : C’est le nombre d’espèces animales
1104 : C’est le nombre d’animaux. Qui est passé à 1107 grâce aux trois bébés guépards !
12 : C’est le nombre de tonnes de viandes et de poissons consommés par certains des protégés.
40 : Ce sont les tonnes de fruits et légumes croqués par nos pensionnaires.
219 : C’est en tonnes, le foin et la luzerne qui sont mangés par une partie des animaux.
48 : C’est le nombre de tonnes de granulés et croquettes mangés par les différentes espèces du parc. À chaque espèce sa variété de croquettes.

>> Pratique : zoo de Lunaret, 50 Avenue Val d’Agropolis à Montpellier. Téléphone : 04.67.54.45.23. Site web : www.zoo.montpellier.fr

Une maman guépard comblée avec ses trois bébés. Photo Cédric Nithard.

3 Comments

  1. en visite au zoo le17/08/2018 j ai aperçu ces 3 merveilles
    Bravo aux personnels et soigneurs qui veillent a leur bien etre

    1. Bonjour, ce sont les trois bébés guépards nés en mai que vous avez vus, ceux de la première portée qui sont en pleine forme. On ne voit pas les trois derniers, nés en juillet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *