MHSC / Ligue 1 : Montpellier et Saint-Étienne se séparent sur un nul (0-0)

Montpellier recevait Saint-Étienne au stade de la Mosson à l’occasion de la 3e journée de Ligue 1. Devant 14 470 spectateurs, les deux équipes n’ont pas réussi à se départager et se séparent sur un score vierge (0-0). Prochain match pour les Montpelliérains, le samedi 1er septembre avec un déplacement à Reims.

Un bloc bien compact

Pour tenter de décrocher sa première victoire à domicile depuis février dernier, Michel Der Zakarian avait reconduit la même équipe qui était revenue d’Amiens avec les trois points. Une formation dont on avait senti qu’il ne manquait que les automatismes pour s’affirmer et notamment au trio Mollet-Laborde-Delort. Les supporters pailladins n’ont pas eu grand chose à se mettre sous la dent durant la première période. Mollet adressait une frappe flottante de l’extérieur de la surface qui était repoussée des deux poings par Ruffier (10e). C’était là la plus belle occasion montpelliéraine. Les autres se résumant à des frappes lointaines non cadrées de Skhiri (13e, 32e). Delort aurait peut-être pu obtenir un pénalty. Débordant côté gauche, son centre semble contré par le bras d’un défenseur. L’arbitre et la VAR ne bronchent pas (22e).

Du côté des Stéphanois, le bilan n’est pas meilleur. Khazri et Cabella tentaient bien de faire jouer leur vivacité. À part quelques frappes sans danger pour Lecomte, Saint-Étienne ne se produisait qu’une seule sérieuse opportunité. Après un débordement de Diony sur Oyongo, son centre trouvait Monnet-Paquet dont la tête était facilement captée par le portier héraultais. Bien compact, le bloc montpelliérain contenait parfaitement les offensives adverses.

Pour quelques centimètres

Saint-Étienne rentrait mieux dans la seconde période. Après quelques tentatives, la plus sérieuse allait arriver. Selnaes servait à merveille Diony lancé dans le dos de Congré. L’attaquant butait sur Lecomte (53e). Tandis que les Stéphanois trouvaient de plus en plus de brèches, que leur maladresse empêchait de conclure, Montpellier semblait accepter de laisser le jeu à son adversaire procédait comme à son habitude en contre.

Après un corner stéphanois, Le Tallec, rentré à la place de Lasne, lance Delort qui remonte le terrain à grandes enjambées avant d’adresser un centre pour Laborde. Au duel dans la surface, l’ancien Bordelais voyait sa tête passer légèrement à côté du montant gauche de Ruffier (71e). Après que Khazri se soit essayé à un lob du milieu de terrain qui retombait juste au dessus de la transversale de Lecomte (75e), les Montpelliérains manquaient ensuite de peu l’occasion d’ouvrir la marque. Aguilar adressait une merveille de centre en direction de Delort dont la tête plongeante fuyait le cadre de quelques centimètres (77e). Dans les derniers instants, il manquait encore quelques centimètres pour qu’Hilton ne donne la victoire aux siens.

Montpellier : Lecomte – Aguilar, Congré, Hilton, Mendès – Lasne (68e Le Tallec), Oyongo, Skhiri, Mollet (88e Skuletic) – Laborde (88e Sambia), Delort.
Remplaçants : Ligali, Le Tallec, Poaty, Sambia, Dolly, Camara, Skuletic.
Entraîneur : Michel Der Zakarian.
Avertissements : Hilton (46e), Aguilar (50e), Lasne (54e)

Saint-Étienne : Ruffier – Kolodziejczak, Antunes Da Silva, Perrine, Debuchy – M’Vila, Khazri, Selnaes, Monnet-Paquet – Cabella (85e Nordin), Diony (85e Beric).
Remplaçants : Moulin, Saliba, Diousse, Camara, Nordin, Beric, Gueye.
Entraîneur : Jean-Louis Gasset.

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *