Palavas-les-Flots : Rémi Camus fait le tour de France à la nage

Rémi Camus qui fait le tour de France à la nage depuis le mois de juin dernier fera halte ce jeudi après-midi à Palavas-les-Flots. De Dunkerque à Monaco, puis de Monaco à la frontière espagnole, avec un passage dans l’Hérault, Rémi Camus sensibilise la population à la pollution des eaux et à l’accès à l’eau potable dans le monde.

Chaque jour, l’aventurier de 32 ans nage 30 kilomètres sur une bande de 300 à 500 m des côtes. Dans une eau entre 17 et 25°C, il doit tenir près de 8 heures par jour. Pour embarquer son matériel et marquer sa position, une petite planche en fibre de carbone lui sert de base arrière. Surmontée d’un mât de 2 mètres, elle embarque des caméras pour retransmettre la nage en direct. Au total, Rémi tracte sur l’eau un équipement d’une cinquantaine de kilos.

Le soir, Rémi fait un bivouac sur le front de mer. Il installe sa tente, prépare ses repas et repart le lendemain pour sa prochaine étape. Un car média suit ses étapes et permet de sensibiliser les curieux aux problèmes de pollution de l’eau. L’organisation de cette expédition inédite regroupe plus de 25 personnes. Rémi Camus a donné des conférences dans certaines stations balnéaires.

Un aventurier explorateur

C’est un aventurier explorateur qui est formé au sauvetage en mer. Depuis quelques années maintenant, il s’engage à travers différentes actions afin de sensibiliser la population à la préservation et l’accès à l’eau. Dans ce cadre, il effectue régulièrement des conférences auprès de tous les publics pour alerter sur l’état des eaux en France et dans le monde.
Il a un passé flatteur :
En 2011, il traverse en courant le continent australien du Sud au Nord. 5400 km, dans le but de rencontrer les aborigènes.Cette expédition lui a fait prendre conscience de l’importance de l’accès à l’eau. Dans le désert australien, il a dû boire part deux fois son urine afin de ne pas mourir déshydraté.
En 2013, fort de l’expérience australienne et pour faire un état des lieux de la qualité des eaux de la planète, il descend le fleuve Mékong à la nage (en hydrospeed). Un défi extrême qui lui fait parcourir 4400km du Tibet au Vietnam. Un projet réussit et très prometteur pour l’avenir.
Fondateur de l’association « Expédition Terre Inconnue »
En 2017, il participe à l’émission WILD, qui a été diffusée sur M6 durant les mois de Mars et Avril 2018. Durant cette course de survie qui se déroule sur 6 biotopes très différents, Rémi et tous les participants de l’émission ont affronté de nombreuses difficultés. Au travers de cette émission, il a pu grandir médiatiquement et affirmer son message pour un accès à l’eau potable pour tous.
Un SOS

Rémi Camus relève des défis sans assistance aux 4 coins de la planète « Ce qui se passe là-bas nous concerne ici et inversement ». Il lance un SOS à travers cet exploit. Chacune de ses expéditions met en lumière la dégradation de nos écosystèmes. Ses rencontres avec les populations sont autant de témoignages des enjeux environnementaux mondiaux. Conférencier, il partage avec tous les publics ses expériences. Son objectif est de préserver la ressource la plus rare et la plus fragile : l’eau.

>> Pratique : Rémi Camus sera escorté ce jeudi, durant son dernier kilomètre par la vedette de la SNSM de Palavas-les-Flots. Le départ est prévu à 16h30 depuis le port de plaisance, au niveau des pompes à essence. L’arrivée se fera sur la rive gauche, boulevard Sarrail, au poste de secours devant l’hôtel de ville.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *