Montpellier : les Verts s’invitent en gare SNCF et écrivent à la ministre

La ministre des Transports, Élisabeth Borne sera cet après-midi à Montpellier, où elle sera reçue en mairie par Philippe Saurel et demain dans le Gard, où elle visitera le chantier de la future gare TGV de Nîmes-Pont du Gard, implantée à Manduel, à l’Est de la préfecture gardoise.

Le parti Europe Écologie-Les Verts -EEVL- de l’Hérault interpelle Elisabeth Borne, ministre des transports, à l’occasion de son séjour ici. Les écologistes seront ainsi présents devant la gare SNCF Saint-Roch, à Montpellier pour déployer une banderole ce jeudi à 12h30, côté entrée rue du Pont de Sète.

Pour EELV, la nouvelle gare LGV de la Mogère doit être fermée au profit de la gare centrale de Montpellier.

Ils liront la lettre envoyée à Élisabeth Borne, dont voici l’intégralité :

Madame la Ministre des Transports,

La nouvelle gare de Montpellier Sud de France, mise en service le 7 juillet, accueille aujourd’hui à peine 8 trains par jour. A terme, avec la mise en service de la nouvelle gare de Nîmes Manduel, la SNCF compte y faire circuler une trentaine de trains. Ce niveau de trafic reste très insuffisant pour permettre la rentabilité d’une gare qui a coûté plus de 135 millions d’euros. Et cette rentabilité ne sera jamais atteinte sans la ligne nouvelle Montpellier Perpignan dont la réalisation est reportée aux calendes grecques, faute de financements. Pour limiter le fiasco financier de la gare nouvelle Montpellier Sud de France, la SNCF envisage d’y basculer une partie des TGV qui desservent actuellement le centre de Montpellier en gare Saint-Roch.

Pour les écologistes, supprimer des TGV en gare Saint-Roch est inacceptable !

La gare de Montpellier Saint-Roch est desservie par 4 lignes de tramway. Située à 300 mètres de la place de la Comédie, elle permet un accès direct à pied ou à vélo à l’ensemble du centre-ville. C’est un exemple en Europe en terme d’intermodalité.

Pour les Montpelliérains, la gare Saint-Roch offre un accès au TGV à la fois simple, rapide et écologique.

Les obliger à prendre le TGV à la nouvelle gare Sud de France, située à 6 km de la place de la Comédie, c’est les contraindre à perdre 30 à 45 minutes pour accéder au TGV, c’est aussi les inciter, de facto, à prendre la voiture pour aller prendre le TGV. A l’heure où toutes les politiques publiques visent à réduire l’usage de la voiture en ville, il y a là un anachronisme aberrant.

C’est pourquoi, les écologistes vous demandent, Madame la Ministre, de rassurer les Montpelliérains et de leur garantir que le nombre de TGV actuellement accueillis en gare Saint-Roch ne sera pas diminué à l’avenir.

Les erreurs du passé qui conduisent aujourd’hui au fiasco de la nouvelle gare Sud de France ne peuvent, en aucun cas, justifier demain une réduction de l’offre TGV en gare Saint-Roch et une dégradation de l’accès au TGV pour les Montpelliérains.

Nous ne doutons pas de votre engagement en faveur des mobilités durables et vous remercions par avance pour votre implication dans ce dossier crucial pour les Montpelliérains ».

EEVL de l’Hérault ont déjà organisé une fausse inauguration de la gareTGV-LGV sur le site de la Mogère, aux portes sud-est de Montpellier, qualifiée de gare fantôme.

 

4 Comments

  1. Excellent ! Ils avouent enfin donc que :
    – faire 6km à Montpellier prend 30 à 45min (soit 12km/h !)
    – que les transports en commun en dehors du centre sont déplorables et incitent à prendre la voiture
    – que les Montpéllierains en dehors du centre (soit 200 000 personnes de l’agglo) galèrent pour aller à Saint-Roch
    – que les Montpéllierains en dehors du centre (soit 200 000 personnes de l’agglo) seront enfin à l’aise pour aller en gare
    Cette gare est donc utile et réouvre maintenant le chantier de la cohabitation transport en commun/voiture sur la métropole (pont sur l’A9, accessibilité du centre, rocades, extension du Tram à l’aéroport en à la mer etc)

    1. Tout à fait d’accord. En temps qu’habitant du quartier de la gare Saint Roch pendant des années, je témoigne du fait qu’une telle infrastructure en centre ville est invivable pour des raisons de bruit, de pollution et de circulation. Par ailleurs, maintenant que j’habite au nord de Montpellier, je mesure le bordel pour se rendre à St Roch en tram avec bagages et enfants… Et en voiture n’en parlons même pas. La gare de la Mogère arrive 2 ans trop tôt, mais elle est nécessaire ! Les verts n’ont qu’une idée en tête : prendre la Mairie. Ils feraient mieux de s’occuper des déboires de l’usine de méthanisation qu’ils ont initiée et qui est un véritable fiasco au lieu de la ramener, mais au Pays des politicards, les Verts son souvent les plus pourris !

    2. Vous dites TOUT et son contraire …!!!
      Vous déplorez que la nouvelle gare soit loin (45 mn de trajet) et pas desservie par le tram …
      Puis vous avancez que les gens de l’agglo, galèrent pour gagner la gare saint Roch !
      Faudrait savoir !
      Moi, en tout cas, j’habite l’agglo (Castelnau) et je suis à la gare saint Roch en 15-20 mn maxi …. et je déplore les 135 Millions d’euros affectés à cette nouvelle gare INUTILE qui auraient été bien mieux employés ailleurs ….dans les Ephads, à la construction d’HLM, etc ….

  2. Nous sommes la honte de l’Europe, pas à cause de cette gare, qui se doit d’être là pour l’avenir, mais du fait qu’on est le chaînon manquant Montpellier – Perpignan pour que l’Europe soit en grande vitesse du Sud de l’Europe jusqu’au nord !
    Rien n’est fait pour nous envoyer en vacances dans le sud, ni en train ni en avion et encore moins en hors saison quand on en a le plus besoin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *