Montpellier : un squatter porte plainte pour…violation de domicile !

Quand Ubu s’invite à Montpellier : c’est un plaignant inattendu qui s’est présenté mercredi soir au commissariat central de Montpellier : un SDF de 26 ans qui squattait un appartement dans une résidence de la rue Paul Rimbaud, entre les quartiers des Cévennes et du Petit Bard, à Montpellier a débarqué avec ses vêtements pour déposer plainte pour…violation de domicile !

Le policier du bureau des plaintes qui l’a reçu a enregistré le procès-verbal  qui va être adressée au procureur de la République de Montpellier, qui décidera de la suite à donner à cette affaire insolite.

Depuis début août

Les policiers de la Sécurité publique du commissariat central étaient intervenus un peu plus tôt dans la journée, hier, à la requête du propriétaire de ce logement de la rue Paul Rimbaud, en expliquant qu’avec le syndic de la résidence, il avait découvert un SDF qui s’y était installé. Et qui était présent quand la patrouille de police-secours est intervenue.

Le squatter a livré une version qui a convaincu les policiers de quitter les lieux sans établir de procédure, ni de procéder à l’interpellation du SDF et pour cause : il a pu prouver qu’il occupait cet appartement depuis le 3 août sans avoir encore été expulsé en bonne et due forme par le propriétaire, un délai avalisé par la loi Droit au logement.

Le squatter a indiqué qu’il pénétrait et qu’il sortait de ce logement qu’il avait trouvé vide par une baie vitrée non verrouillée…

Procédure engagée

Mercredi, après le départ des policiers, le propriétaire de l’appartement a informé le SDF qu’il allait introduire dès ce jeudi une procédure légale d’expulsion, via notamment le bail qui est à son nom, avant de ramasser toutes ses affaires et de les jeter dans les escaliers de la résidence et de condamner l’accès par la baie vitrée.

Mécontent, le squatter s’est alors rendu à l’hôtel de police pour déposer une plainte pour violation de domicile ! Désormais, Ubu s’est invité dans le bureau du procureur de la République de Montpellier.

6 Comments

  1. la france nouvelle !! faite rentrer la gangraine par bateau et les anti porc et vous recolterz la merde a la « française » qui n’es plus france mais benallawalagoulou

  2. Si c’est pas du vol et du viol de propriété ça y ressembler bougrement. Le volé doit il s’en contenter ou retrouver son bien ? Il est vrai que pour certains, la propriété c’est le vol !…..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *