Grabels-Frontignan : un an de prison pour le perturbateur de la fête

Un habitant de Frontignan âgé de 38 ans a été condamné à un an de prison ferme ce lundi soir, par le tribunal correctionnel de Montpellier, où il était jugé en comparution immédiate pour avoir perturbé deux nuits successives la fête votive de Grabels, à cinq kilomètres au Nord-Ouest de Montpellier.

Il a, en outre écopé de cinq années d’interdiction de fêtes votives dans l’Hérault. Il a été incarcéré à la maison d’arrêt de Villeneuve-lès-Maguelone. Il était en état de récidive légale, quand, dans la soirée de vendredi, puis dans la nuit de samedi à dimanche vers 3h, il a semé la zizanie sur la piste de danse et autour, jouant le provocateur et entraînant des bagarres. Il a également frappé trois personnes, dont une femme.

Policiers municipaux outragés

Dans la nuit de samedi à dimanche vers 3h, alors que la fête était terminée, le trentenaire frontignanais en état d’ivresse, a de nouveau provoqué des fêtards, avec une nouvelle rixe. Les policiers municipaux de Grabels sont intervenus pour lui ordonner de quitter les lieux, mais il a refusé. Plus grave, il a copieusement insulté, puis outragé les agents, avant de refuser d’être menotté.

Il s’est violemment rebellé, au point que les policiers ont appelé les gendarmes de la compagnie de Castelnau-le-Lez en renfort. Après sa garde à vue à la brigade de Saint-Gély-du-Fesc, il a été jugé en comparution immédiate, après sa présentation au parquet de Montpellier.

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *