MHSC / Ligue 1 : Montpellier se met en marche à Amiens (1-2)

En déplacement à Amiens à l’occasion de la deuxième journée de Ligue 1, Montpellier s’est imposé 2-1 grâce à des réalisations de Florent Mollet (51e) et Ellyès Skhiri (70e) avant que Moussa Konaté ne réduise le score sur pénalty (70e). Les Pailladins ont fait preuve de solidité et le secteur offensif a montré de belles promesses pour la suite du championnat. Montpellier a lancé sa saison avec cette victoire avant la réception de Saint-Étienne samedi prochain.

Le trident Mollet-Delort-Laborde titularisé

Après la défaite la semaine dernière face à Dijon, Michel Der Zakarian avait prévenu qu’il y aurait des changements. Sa première décision était de laisser Sio dans l’Hérault. Oyongo remplaçait Poaty dans le couloir gauche. En appui des attaquants, Mollet effectuait sa première sous ses nouvelles couleurs. Son transfert acté jeudi, Laborde évoluait au côté de Delort. Une formation qui ressemble fort à une équipe type.

Sur un terrain où Montpellier n’avait jamais gagné en sept confrontations (cinq défaites et deux nuls), une des ambitions de l’entraîneur héraultais était de retrouver de la cohésion. Ce dont les Héraultais ont fait preuve à l’exception de quelques erreurs d’inattention sans conséquence comme cette passe en retrait mal ajustée par Hilton (20e). Le trio offensif tant attendu cherchait régulièrement à combiner. Si les automatismes font encore défaut, les intentions sont bien là. Delort par deux fois ne cadrait pas ses tentatives (16e, 25e). Face à un bloc bien compact, les Amiénois se procuraient quelques occasions en contre par Mendoza ou Konaté mais la défense pailladine ou Lecomte restaient vigilants. Les deux équipes se séparaient à la pause sur un 0-0 logique.

Mollet débloque la situation

De retour sur la pelouse, Amiens se montrait immédiatement dangereux par l’intermédiaire de Gnahoré qui, plus haut que tout le monde à la réception d’un centre, n’ajustait pas sa tête (46e). Si le match était bien terne jusqu’alors, Mollet décida de l’illuminer. Libre de tout marquage après s’être décalé sur le côté gauche, l’ancien messin avança à l’angle de la surface et décocha une frappe somptueuse qui alla se loger dans la lucarne opposée de Gurtner (0-1, 51e).

Amiens réagissait par Konaté, auteur d’un beau slalom dans la surface mais sa tentative était déviée en corner (59e). Comme à son habitude, Lecomte s’illustrait ensuite pour garder sa cage inviolée.

L’éclair de Skhiri

Loin de s’endormir sur son but, Montpellier poussait. Bien servi par Mollet, Skhiri s’essayait d’une frappe puissante du droit repoussée des deux poings par Gurtner. À la retombée, le Tunisien reprenait le ballon d’une magnifique volée du gauche (0-2, 70e). Un but qui vient, d’une certaine manière, récompenser la grosse activité du milieu de terrain montpelliérain.

Quand la victoire ne semblait plus échapper aux Pailladins, Amiens s’offrit un espoir. Le centre de El Hajjam, lancé dans la surface, était stoppé du bras par Hilton sur son tacle glissé. Konaté transformait le pénalty en prenant Lecomte à contre-pied (83e). Si les Picards poussaient dans les derniers instants, Montpellier restait solide pour conserver le résultat. Les hommes de Michel Der Zakarian repartent d’Amiens avec trois points.

MONTPELLIER : Lecomte – Aguilar, Congré, Hilton (cap.), Mendès, Oyongo – Lasne, Skhiri (83e, Le Tallec), Mollet (78e, Sambia) – Laborde, Delort (90e, Camara).
Remplaçants : Bertaud, Le Tallec, Poaty, Sambia, Dolly, Camara, Skuletic.
Entraîneur : Michel Der Zakarian.
Avertissements : Aguilar (63e), Delort (65e)

AMIENS : Gurtner – Gouano (cap.), Adenon, Dibassy, El Hajjam (87e, Krafth) – Gnahoré, Fofana (83e, Bodmer), Mendoza Valencia, Otero Tovar, Cornette, Konaté.
Remplaçants : Dreyer, Krafth, Lefort, Traoré, Timité, Kurzawa, Bodmer.
Entraîneur : Christophe Pelissier.

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *