Saint-Pons-de-Thomières : noyade accidentelle dans la rivière

Un quadragénaire, connu dans le village comme étant un marginal a été  retrouvé décédé vendredi dernier dans le Jaur, la rivière qui se jette dans le fleuve l’Orb, dans la commune de Saint-Ponsde-Thomières, dans les hauts-cantons de l’Hérault.

La macabre découverte a été faite par un habitant, près du pont de Laspeyres. La victime gisait une partie du corps immergée dans l’eau, l’autre sur la berge. Le quadragénaire est mort des suites d’une noyade, a confirmé l’autopsie pratiquée dans la semaine à l’Institut médico-légal du CHU Lapeyronie, à Montpellier. Le médecin intervenu vendredi dernier avait dressé un obstacle médico-légal. Le parquet de Béziers avait ordonné une autopsie.

Rixe quelques heures plus tôt

Après les résultats de cette autopsie, l’hypothèse d’une chute accidentelle dans le Jaur sans la présence d’un tiers est privilégiée par les gendarmes de la compagnie de Béziers, chargés de l’enquête. Le décès du quadragénaire ne serait donc pas lié avec une rixe dans laquelle il aurait été impliqué quelques heures plus tôt dans le village. Il avait été frappé par un autre individu, lors d’une bagarre sans mobile apparent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *