MHB : Montpellier garde le sourire malgré la défaite face à Barcelone (27-34)

C’était soir de fête au palais des sports René Bougnol. Le Montpellier Handball recevait en match amical le FC Barcelone Lassa. Auréolé de son titre de champion d’Europe, le club héraultais effectuait une revue d’effectif devant ses supporters. L’occasion également de revoir dans l’Hérault Jure Dolenec et Ludovic Fabregas. Montpellier s’incline 27 à 34, mais pas de quoi gâcher la plaisir des supporters de retrouver leur équipe.

Retrouvaille avec les supporters

Il y a sans doute plus facile comme match de préparation que d’affronter Barcelone et son impressionnante armada (Entrerrios, Andersson, N’Guessan, Sorhaindo, Mam…). Mais quel plaisir pour les supporters qui ont répondu présent en remplissant un palais des sports devenu une fournaise. « C’est une grosse satisfaction de faire un match au mois d’aout dans un palais des sports plein. On aurait pu vendre beaucoup plus de places » s’est enthousiasmé Patrice Canayer.

Après avoir terminé deuxième de la Heide Cup, les Montpelliérains retrouvaient leur public. Seuls Michaël Guigou, opéré du genou en juillet dernier, Vincent Gérard et Diego Simonet étaient au repos. Mais pas de quoi gâcher la fête d’un public ravi de cette confrontation estivale.

Montpellier pas encore prêt

Sur le terrain, Montpellier tenu le choc le temps d’une période (5-5, 10e ; 10-11, 20e ; 12-15, 30e). L’occasion de voir avec satisfaction le pivot Fredric Pettersson et le retour de Matthieu Grébille dans l’effectif. Barcelone se détachait ensuite rapidement maintenant constamment un écart de 5 à 7 buts en laissant peu de chances aux Montpelliérains de revenir. Les Catalans s’imposent logiquement dans cette rencontre 27 à 34.

En phase de test

« Nous avons fait un travail physique très dur ces derniers jours. C’est logique que les joueurs piochent un peu. Ce qui m’intéressait, c’est l’adversité. Il y a une attente du public. Et nous, nous sommes dans une phase où il faut faire des essais. Ce qui explique le rendement de l’équipe par moment. On est loin de notre forme optimale » confiait Patrice Canayer à la fin du match qui analyse : « Sur les joueurs majeurs, on voit où on peut aller. Il faut essayer des formes de jeu nouvelles et pas reproduire que ce que l’on faisait l’année dernière ».

Prochain rendez-vous dans la préparation montpelliéraine, du 23 au 26 août à l’Eurotournoi de Strasbourg où le MHB retrouvera déjà Nantes et Veszprem. Et à l’image de Barcelone soir, Patrice Canyer confiait : « Je préfère affronter ce genre d’équipe en préparation ». Puis place au trophée des champions à Montbéliard les 1er et 2 septembre pour éventuellement décrocher un premier titre avant la reprise du championnat le 6 septembre. Quant à Barcelone, les deux équipes se retrouveront en Ligue des Champions. Et pas question cette fois de disputer un match de gala.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *