Football : ambiance à Bordeaux après le départ de Gaëtan Laborde à Montpellier

Gaëtan Laborde a rejoint Montpellier ce jeudi. Il a intègré l’effectif du MHSC. Un transfert qui n’a pas plu à son ancien entraîneur Gustavo Poyet. Après la victoire de Bordeaux en Ligue Europa face à Mariupol (2-1), l’Uruguayen a poussé un énorme coup de gueule à l’encontre de ses dirigeants qui ne l’aurait pas prévenu du départ de son joueur.

Poyet menace de démissionner

« C’est mon plus mauvais jour dans ce club. Ce que le club a fait aujourd’hui avec nous, avec Gaëtan Laborde, c’est une honte. Et je pense qu’il faut s’arrêter là. J’ai demandé au club qu’il ne parte pas jusqu’à ce que l’on trouve un joueur. Ils n’ont pas recruté et ont laissé partir Laborde. On est arrivés à l’hôtel aujourd’hui à 11h45, Laborde n’était pas là. On l’a appelé, il était à Montpellier. Personne ne m’a rien dit ». Malgré la qualification pour le tour précédent, le temps n’était pas à la satisfaction pour Gustavo Poyet en conférence de presse.

L’entraîneur bordelais a menacé ses dirigeants de démissionner suite au transfert de Gaëtan Laborde. De son côté, l’attaquant, qui n’est nullement sujet des foudres de l’Uruguayen, a bien reçu l’autorisation de ses dirigeants et peut donc se concentrer sereinement sur son nouveau club.

Une réunion avec son président

Stéphane Martin, président des Girondins de Bordeaux, est intervenu rapidement en zone mixte pour démentir les propos de son entraîneur tenus quelques minutes plus tôt  : « Il souhaitait le garder jusqu’à ce que l’on signe un autre attaquant. Après, les transferts se passent avec une séquence qui n’est pas instantanée. En revanche, il était au courant du départ de Gaëtan Laborde hier après-midi (mercredi) ». Stéphane Martin et Gustavo Poyet se sont rencontrés tôt dans la matinée. Si l’Uruguayen a quitté le centre d’entraînement dans la foulée, le club n’a pas encore communiqué sur la décision prise.

Comme tout ça ne reste que du football, le Stade Malherbe de Caen, qui comme Montpellier a recruté un Bordelais en la personne de Paul Baysse, s’est fendu d’un tweet un peu moqueur à l’encontre du club au scapulaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *