Montpellier : reprise des travaux dans la Grand-rue Jean Moulin le 20 août

Fin de la trêve estivale dans les travaux pour les habitants et les commerçants de la Grand-rue Jean Moulin. Dès le lundi 13 août, les équipes commenceront à entreposer le matériel le long de l’opéra (rue des étuves). Les travaux de la troisième et avant-dernière phase, reprendront ensuite le lundi 20 août pour se mettre à nouveau à l’arrêt fin novembre. Pendant cette période, les commerces restent ouverts. La quatrième et dernière phase du chantier reprendra après les soldes d’hiver en février 2019 pour une livraison à l’été 2019.

Nature des travaux effectués pendant cette troisième phase de chantier :
  • Sur la partie haute de la Grand-rue Jean Moulin, c’est-à-dire entre la rue de la Loge et la rue du Cygne, ces travaux de réaménagement consisteront successivement à :
    – enfouir les réseaux de distribution électrique, de télécommunication (y compris les réseaux de télécommunication en très haut débit qui vont être mis en place), d’éclairage public et d’illuminations de Noël.
    – réaliser une fondation sur laquelle le nouveau revêtement en pierres naturelles, en conformité avec le centre historique, sera positionné.
Si les travaux de réseaux s’effectueront la semaine, en journée, afin de ne pas gêner la circulation piétonne dans la Grand-rue et l’accès aux commerces, la pose de la fondation destinée à accueillir ensuite le revêtement de sol définitif se fera, quant à elle, pendant quatre dimanches et lundis consécutifs (les dates de ces travaux seront communiquées ultérieurement). La pose des premières pierres naturelles pourrait intervenir à compter du mois d’octobre.
  • Sur la partie basse de la Grand-rue Jean Moulin, c’est-à-dire entre la rue du Cygne et la place Edouard Adam, des travaux d’enfouissement des réseaux seront mis en oeuvre en parallèle.

 

1 Comment

  1. « réaliser une fondation sur laquelle le nouveau revêtement en pierres naturelles, en conformité avec le centre historique, sera positionné. »

    Espérons que les sociétés en charge de cette oeuvre ne seront pas des charlatans ou des guignols comme ceux qui ont réalisé le dallage en pierre le long de la voie du tram face a la gare.

    Juste quelques années après 70% des pierres étaient fissuré voir pulvérisé ,un vrai champs de bataille…..pourtant poser des pierres pour faire des routes c’est vieux comme l humanité….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *