MHSC / Ligue 1 : Montpellier commence par une défaite face à Dijon (1-2)

Montpellier recevait Dijon au stade de la Mosson à l’occasion de la 1ère journée de Ligue 1. Les Pailladins ne pouvaient pas plus mal commencer la saison. Piégés dans les derniers instants, les hommes de Michel Der Zakarian s’inclinent 2-1 à domicile. Prochaine rencontre, samedi prochain en déplacement à Amiens.

Un bon début de match

Montpellier ne pouvait pas mieux réussir son entame de match. Dolly se chargeait d’un coup franc côté gauche que Delort déviait de la tête pour Mendès. Au second poteau et libre de tout marquage, le défenseur ne se faisait pas prier pour ouvrir la marque (1-0, 5e). Une tentative de lob de Delort provoquait le silence du stade avant de voir le ballon échouer à droite des cages du portier islandais de Dijon (16e). Bien que le rythme retombait quelque peu, Montpellier contrôlait son adversaire en agressant constamment les Dijonnais à la récupération. Touché quelques minutes auparavant, le buteur de cette première période laissait sa place à Le Tallec (38e). Toujours aussi actif au milieu de terrain, Lasne profitait des bons appels de ses attaquants pour s’engouffrer dans la défense dijonnaise. Sa tentative lointaine était captée par Runarsson (41e).

Changement de visage

De retour sur la pelouse, Montpellier se faisait surprendre par les Dijonnais. Sliti débordait côté droit. Son centre était mal jugé par la défense et Tavarès, à bout portant, en profitait pour égaliser (1-1, 51e). Avec beaucoup d’envie, Delort tentait de donner l’avantage à son équipe quitte à parfois se mélanger les pinceaux avec Sio. Michel Der Zakarian décidait à l’heure de jeu de sortir l’attaquant ivoirien qui, en colère, rentrait directement au vestiaire (63e). Plus brouillon, Montpellier laissait des espaces à son adversaire qui en profitait.

Dijon dans les derniers instants

Par deux fois, Lecomte repoussait l’échéance. D’abord en gagnant son duel après que Tavarès, lancé en profondeur, se présentait seul face à lui (66e). Puis en écartant de manière magistrale le pénalty de Said (84e). Montpellier tentait bien de forcer la décision, notamment par Lasne dont la frappe ne mettait pas en danger Runarsson (86e), mais c’est Dijon qui, dans les derniers instants, s’emparait des trois points. À la réception d’un dernier corner, Coulibaly donnait la victoire aux siens 1-2, 90+1e). Peut-être cruel mais pas non plus incohérent au vu de la seconde période des Montpelliérains.

MHSC : Lecomte – Aguilar, Congré, Hilton, Mendès (38e Le Tallec), Poaty – Lasne, Skhiri, Dolly (78e Sambia) – Sio (63e Camara), Delort.
Remplaçants : Bertaud – Oyongo, Le Tallec, Sambia, Porsan Clemente, Camara, Skuletic.
Entraîneur : Michel Der Zakarian

Dijon : Runarsson – Hadadi, Yambere, Rosier, Lautoa, Coulibaly – Loiodice, Amalfitano (68e Abeid), Sliti – Saïd, Tavarès (78e Keita).
Remplaçants : Allain – Chafik, Abeid, Marie, Gourcuff, Keita, Jeannot
Entraîneur : Olivier Dall’Oglio

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *