Feria de Béziers : l’État veut faire payer la sécurité à la Ville

Selon des informations diffusées sur les réseaux sociaux, l’État a l’intention de faire payer à la ville de Béziers  le service de sécurité mis en place à l’occasion de la Feria. Cette prestation sera encore gratuite cette année pour l’événement traditionnel dès ce vendredi soir et jusqu’au 15 août, mais en été 2019, la mairie de Béziers devrait être amenée à sortir des fonds, à la requête de l’État, via la préfecture de l’Hérault.

Chaque jour pendant la Feria, quelque 600 policiers de plusieurs unités de la Sécurité publique de l’Hérault -dont la brigade anticriminalité, BAC et la compagnie départementale d’intervention, CDI-, deux compagnies de CRS, l’unité d’élite du RAID de l’antenne de Montpellier, les gendarmes, les démineurs de la Sécurité civile sont sur le qui-vive, ainsi que les sapeurs-pompiers et des équipes médicales au poste médical avancé installé en centre-ville.

Facture du Sdis 34 : 100’000 €

Le Sdis de l’Hérault, via le conseil départemental, facture dans les 100’000 € la présence des pompiers, médecins et infirmiers durant toute la Feria. Une somme qui s’ajoutera donc à celle que présentera la préfecture de l’Hérault l’année prochaine. La sécurité à la Feria de Béziers, qui a attiré l’été 2017, plus de 700’000 aficionados, a été renforcée depuis l’attentat meurtrier de Nice, en juillet 2016.

Le maire de Béziers, Robert Ménard, est bien conscient qu’il faut renforcer la sécurité du public lors d’un événement de ce genre, mais, la commune doit-elle contribuer financièrement à la place de l’État ?

Nîmes paye t-elle pour ses ferias ?

Question : est-ce que la Ville de Nîmes reçoit une facture de l’État pour payer les prestations sécuritaires, lors des ferias de Pentecôte et des Vendanges ? Pour l’heure, il n’y a pas encore de réponse à cette interrogation…

Pendant la Feria, à Béziers, Robert Ménard mobilise environ 230 agents spécialement affectés à la sécurité, dont 90 policiers municipaux, ce qui constitue déjà un coût dans le budget annuel de la Ville. Pour Robert Ménard qui ne décolère pas, La facture complémentaire que l’État présentera grèvera lourdement les finances de la commune. Selon lui, la Ville de Béziers sera dans l’incapacité de régler la facture.

Une nouvelle polémique en vue à Béziers.

 

5 Comments

  1. Ben voila ….l état veut s enrichire de plus en plus … faut changer la vaisselle. .. payer la piscine pour madame … les soins de madame la garde robe de madame ect. .. C et incroyable quand même …. laisser monsieur Ménard dirigée la feria de Béziers a sa façon …. C et lui le maire de cet ville et non macron. . Même si c et le pfff président …

  2. Selon des informations diffusées sur les réseaux sociaux, l’État a l’intention de faire payer à la ville de Béziers  le service de sécurité mis en place à l’occasion de la Feria. 

    De mieux en mieux.

    Après l’omerta des médias de masse sur l’agression subit par Mr Ménard , on touche au portefeuille de façon ciblé.

    Ca devient flagrant et suspect cette acharnement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *