Crues dans le Gard : 184 campeurs pris au piège, un disparu

Depuis ce jeudi matin, les sapeurs-pompiers du Sdis 30 interviennent dans la vallée de la Cèze et de l’Ardèche pour des crues, à la suite de pluies diluviennes tombées depuis le milieu de la nuit. Un ressortissant allemand qui serait âgé de 75 ans est porté disparu, après que sa caravane a été emportée par les eaux.

Actuellement, les communes d’Aiguèze, de Saint-Julien-de-Peyrolas et de Tharaux sont particulièrement concernées par du ruissellement qui impacte un camping et un centre de vacances en bordure du fleuve Ardèche. Le préfet du Gard a activé le Centre opérationnel départemental, le COD.

Renforts de l’Hérault

De nombreux secours et deux hélicoptères se rendent sur le secteur pour prendre en compte 80 campeurs piégés. Des renforts des Bouches-du-Rhône, de l’Hérault et du Vaucluse, avec notamment des plongeurs des brigades nautiques se rendent sur les lieux. Ils étaient en route à 12h45.

Le Sdis 34 dépêche 20 sauveteurs aquatiques, dont des plongeurs à bord d’un des hélicoptères.

267 pompiers, 120 gendarmes

Un poste de commandement est en cours d’activation. Des évacuations sont prévues rapidement. Le département du Gard fait partie de la quarantaine de départements de l’Est et du Sud de la France placé en alerte vigilance orange aux pluies et aux inondations.

Un système pluvio-orageux particulièrement actif a impacté le Nord du département ce matin. Ces très fortes pluies ont engendré des cumuls pouvant atteindre 150 mm à 200 mm, ce qui est exceptionnel, selon la préfecture du Gard. Ce phénomène intense a entraîné de très nombreuses interventions de secours, dont des mises en sécurité sur la commune de Saint-Julien-de-Peyrolas.

Le centre opérationnel départemental de la préfecture est activé depuis ce jeudi, midi. 267 sapeurs-pompiers, dont les renforts zonaux, 4 hélicoptères (2 de la Sécurité civile et 2 de la Gendarmerie Nationale sont actuellement engagés. 120 militaires de la Gendarmerie du Gard sont mobilisés.

Des routes coupées

Les secours ont notamment pris en charge les enfants d’une colonie de vacances, d’origine allemande, sur la commune de Saint-Julien-de-Peyrolas. Les reconnaissances et les opérations de secours se poursuivent dans des conditions météorologiques difficiles.

Une Cellule d’Urgence Médico-Psychologique est activée à la salle des fêtes de Saint-Julien-de-Peyrolas,, où sont rassemblées les personnes mises en sécurité. Aucun blessé n’est à déplorer pour le moment.

>> Routes coupées : RD979 à Saint Jean de Méruéjols, RD904 à Saint Ambroix, RD904 à Saint Bres, RD901 à Laval Saint Roman et RD980 à Coureau.

Plus de 200 interventions des pompiers

Depuis ce matin, des précipitations importantes sur ce secteur du Gard ont généré plus 200 opérations de secours, selon un point du Sdis 30, à 19h ce jeudi.. Les pompiers ont dû venir notamment en aide à de nombreux campeurs en difficulté en bordure de l’Ardèche. Au plus fort de l’opération, d’une part, 184 personnes -46 adultes et 138 enfants- ont été mises en sécurité ou prise en charge et regroupés sur la salle des fêtes de Saint-Julien-de-Peyrolas.

D’autre part, 10 personnes -5 enfants et 5 adultes- ont dû être transportées par les ambulances des pompiers sur l’hôpital de Bagnols-sur-Cèze. Leur état est jugé sans gravité, elles devraient quitter les urgences ce soir. Enfin, sur la commune de Tharaux, une personne a été hélitreuillée et mise en sécurité.

260 pompiers mobilisés

Le ressortissant allemand de 75 ans emporté dans sa caravane par les eaux du fleuve Ardèche en crue dans le camping de Saint-Julien-de-Peyrolas -il est un des responsables d’une colonie de vacances- est toujours porté disparu et recherché activement par les nombreux plongeurs venus du Vaucluse, des Bouches du Rhône et de l’Hérault, ainsi que quatre hélicoptères de la Gendarmerie nationale et de la Sécurité civile.

Au total, 260 sapeurs-pompiers à bord de 62 véhicules participent à cette opération. Il est demandé à la population de ne pas se rendre sur ce secteur afin de ne pas s’exposer et de ne pas gêner l’action des secours.

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *