Montpellier : quinze kilos d’herbe de cannabis à la cité Gély

Les policiers de la sûreté départementale de l’Hérault assistés de la brigade anticriminalité -bac- et de la compagnie départementale d’intervention -CDI- pour sécuriser leur opération, ont procédé à des interpellations et à la saisie d’une importante quantité de cannabis et autres drogues, ce mercredi matin.

Treize kilos d’herbe de cannabis ont été retrouvés dans une voiture garée à proximité du lieu de deal, rue François Malherbe, grâce au flair d’un des chiens anti-stupéfiants. Deux kilos supplémentaires ont été saisis à l’angle de cette rue et de la rue Ronsard, ainsi que 400 grammes de cocaïne et de la résine de cannabis.

1 750 euros en numéraires ont été placés sous scellés judiciaires. Dans la voiture où étaient cachés les treize kilos d’herbe de cannabis, une arme à feu chargée de calibre 7.65 a été découverte. Le volet de la saisie de drogue et de l’arme de poing a été confié au SRPJ par le parquet de Montpellier.

Cinq garde à vue

Les policiers ont procédé à six interpellations. Cinq dealers présumés ont été placés en garde à vue, le sixième témoin principal et client des trafiquants présumés a été remis en liberté. Les gardes à vue peuvent durer 96 heures. L’intervention des policiers qui a duré de 6h30 à midi s’est déroulée dans un climat pesant, pratiquement sous tension, en raison de regroupements de jeunes de la cité, très hostiles. Il n’y a eu aucun incident.

Cette intervention n’est pas directement liée aux précédentes « descentes », mais s’inscrit dans la continuité des enquêtes en cours dans cette cité du quartier du faubourg Figuerolles, véritable supermarché de la drogue douce et dure. À la-mi-juillet, les policiers montpelliérains avaient essuyé une vingtaine de tirs de gros calibre, alors qu’ils quittaient une résidence de la rue Ronsard, qu’ils venaient de perquisitionner.

Le tireur est activement recherché par les policiers du SRPJ de Montpellier, saisis des investigations.

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *