Un moniteur guide de pêche au Grau-du-Roi et observateur des requins à peau bleue de Méditerranée lève des rumeurs persistantes : le requin à peau bleue n’est pas dangereux pour l’homme. Aucun baigneur, plaisancier ou pêcheur n’a été attaqué, jamais. Cette espèce est inoffensive, même si dès sa naissance, le requin à peau bleue est doté de petites dents acérées.
Les bébés requins à peau bleue sont plus nombreux près du littoral, parce qu’ils cherchent des proies faciles à attraper et parce que les eaux sont plus tièdes et moins profondes. Voilà pourquoi cette superbe espèce est présente au large des côtes languedociennes, au risque de se faire capturer.
L’ange de mer et la guitare commune menacés