Autoroutes dans l’Hérault : la vitesse abaissée de 20 km/h

Le préfet de l’Hérault a déclenché la procédure d’alerte relative à la pollution de l’air à l’ozone de niveau 1. Les conditions météorologiques caniculaires, températures élevées au-dessus de 35° en journée, ainsi que le trafic routier saisonnier favorisent la production photochimique d’ozone et conduisent à l’augmentation des concentrations sur le département de l’Hérault.

Aussi, le préfet de l’Hérault, a t-il décidé par arrêté préfectoral pris vendredi de mettre en place une mesure d’urgence d’abaissement de la vitesse autorisée sur toutes les autoroutes du département de l’Hérault, jusqu’à nouvel ordre, certainement jusqu’à la fin de l’épisode caniculaire prévue pour mercredi.

Les vitesses maximales autorisées sont donc abaissées de 20 km/h sur l’ensemble du réseau autoroutier : A9, A709, A75 et A750. Attention, la portion de l’A709 est déjà limitée à 90 km/h entre les sorties Est et Ouest de Montpellier…

Recommandations concernant les déplacements : vous êtes invité à limiter vos déplacements en reportant ceux-ci. En cas d’impossibilité, en optant pour un mode de transport doux.  En cas d’impossibilité, à utiliser préférentiellement les réseaux de transport en commun ou de privilégier la pratique du covoiturage.

Recommandations sanitaires pour la population : Que doit-on faire ? Éviter les activités physiques et sportives intenses en plein air. Reporter les travaux d’entretien ou nettoyage nécessitant l’utilisation de solvant, peinture, vernis. En cas de gêne respiratoire ou cardiaque (essoufflements, palpitations, sifflements), prenez conseil auprès d’un pharmacien ou consulter un médecin. En cas de crise grave, appeler le 15.

Qui est concerné prioritairement ? Les recommandations s’appliquent à l’ensemble de la population et, en priorité, aux personnes vulnérables : femmes enceintes, nourrissons, jeunes enfants, personnes âgées de plus de 65 ans, personnes souffrant de pathologies cardiovasculaires, insuffisants cardiaques ou respiratoires, personnes asthmatiques.

Recommandations destinées à certains industriels : reporter les émissions d’oxyde d’azote ou de composés organiques volatils à la fin des épisodes de pollution.

>> Consulter le site : www.air-lr.org

Des conseils utiles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *