Boujan-sur-Libron : un docteur publie sur Facebook les photos d’un « voleur »

Un message avec photos à l’appui dénonçant sur Facebook un voleur présumé qui sévit dans une clinique du Biterrois fait le buzz sur la Toile : en moins d’une semaine, il a été consulté à plus de 10’000 reprises et commenté 400 fois.

« Amis du biterrois, cette espèce de grosse M… vole dans les chambres des malades hospitalisés. Si vous le reconnaissez, n’hésitez pas à m’envoyer un message , sinon merci de faire suivre ». Le message a été posté jeudi dernier sur le compte Facebook du docteur Bruno Denat, médecin-chef à la clinique privée Le Val d’Orb à Boujan-sur-Libron. Selon ce docteur, cet individu clairement identifiable via six photos, « entre dans toutes les chambres, fait les placards et les tables de nuit des malades pour piquer l’argent et les cartes bleues ».

Insultes et menaces

Ce post suscite des réactions par dizaines. Les internautes s’en donnent à coeur joie dans des commentaires crus, où certains préviennent qu’ils vont venir casser les jambes au voleur, d’autres, venir le crever…Des menaces et des insultes ciblent le suspect reconnaissable sur six photos mises en ligne.

Un voleur présumé atypique :  il s’agit d’un senior âgé entre 50 et 60 ans, portant des lunettes, vêtu d’un T-shirt blanc et d’un bermuda en jean. Il déambule dans les couloirs de l’établissement.

Vidéosurveillance

Le docteur Denat diffuse sur sa page Facebook six images captées sur des bandes de vidéosurveillance, qui équipent la clinique, ce que prohibe la loi, véritable garde-fou pour éviter justement des dérives passibles de poursuites judiciaires. Car, dans cette affaire qui n’est pas la première du genre, une interrogation de taille subsiste : on ne voit jamais ce senior pénétrer dans une chambre de la clinique, ni voler des malades bien sûr.

Détail curieux : aucune plainte n’a été déposée auprès du commissariat de police de Béziers. Depuis mercredi, le docteur Bruno Denat a supprimé sa publication…

Le voleur présumé errant dans les couloirs de cette clinique du Biterrois.

2 Comments

  1. Et certainement aussi dans les maisons de retraites. Ma mère s’est faite spolier de qqs euros dans sa chambre. Depuis je ne lui laisse ni bijoux , ni argent…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *