« Humanités numériques » : 7 M€ pour l’université Paul Valéry

Le projet Nexus porté par l’Université Paul Valéry Montpellier 3 -UPV- a été retenu par le ministère de l’Education nationale et bénéficiera d’une dotation de 7 M€.

L’UPV avait répondu à l’appel à projets « nouveaux cursus à l’université » lancé par le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, en présentant son projet Nexus. Celui-ci vise justement à faire évoluer les formations dispensées par l’université par l’intégration progressive de modules d’apprentissages numériques dans toutes les licences.

La seule université en Occitanie

Nexus a tapé dans l’œil du jury national… Retenu, le projet va bénéficier d’une dotation de 7 M€ qui financera la mutation des formations au sein de Paul Valéry. L’université signe au passage l’exploit d’être le seul établissement en Occitanie sélectionné dans le cadre de cet appel à projets : « Cette dotation va nous permettre de lancer et d’accélérer Nexus », a confirmé le président de l’UPV, Patrick Gilli, à La Tribune.

En attendant l’Atrium en 2020

« Ce projet va notamment permettre de connecter plus fortement les sciences humaines et sociales à la nouvelle économie de la connaissance… Le rôle de Nexus, dans le domaine de la recherche, sera d’associer humanités classiques et numériques humanités », complète le président. De fait, Nexus doit aussi renforcer l’attractivité nationale et internationale de l’Université Paul-Valéry qui attend aussi la livraison de son bâtiment Lerning Center Atrium pour la rentrée 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *