SATT AxLR : réélu président, Philippe Nérin vise le label French Tech Seed

Le 17 juillet à Montpellier, Philippe Nérin a été reconduit pour la troisième fois à la présidence d’AxLR, la société d’accélération de transfert de technologie. Le physicien, ingénieur des Mines, a également été élu président national de l’association du Réseau SATT. Il revient sur les grands enjeux pour Montpellier et la région Occitanie, dont le label French Tech Seed.

Philippe Nérin est donc reconduit pour 3 ans à la présidence d’AxLR, avec une double casquette : celle de président national du réseau des SATT qui compte à ce jour une quinzaine de structures de ce type en France, principalement implantées sur les grandes métropoles françaises pour favoriser les ponts entre recherche publique et création d’entreprise.

Vers le label French Tech Seed

Philippe Nérin, qui a rejoint le groupe Horiba comme directeur de la R&D avant de participer activement, en 2012, à la création de la SATT AxLR dont il a pris la direction, a dévoilé à notre confrère d’Objectif-La Tribune quelques grandes mesures concernant l’Occitanie, évoquant notamment un rapprochement ente les deux SATT AxLR (Montpellier) et Toulouse Tech Transfert (TTT) : « Pour les trois prochaines années, nous allons renforcer l’accompagnement des start-ups en mettant en place à l’échelle de la région un dispositif d’accompagnement unique, le label French Tech Seed que nous espérons obtenir avant fin 2018 », confirme-t-il : « Ce label permettra d’accélérer le développement de nos jeunes pousses depuis le laboratoire jusqu’à la première levée de fonds ».

La Région et la 3M au capital

De plus, le président confirme l’évolution de l’actionnariat de la SATT AxLR : « Des discussions sont en cours pour l’entrée de le capital de la structure de deux collectivités, la Région Occitanie et Montpellier Méditerranée Métropole », confirme-t-il : « Nous sommes sur le point d’aboutir, les aspects juridiques et administratifs ont été réglés et cela devrait se faire avant fin 2018… Cette disposition est prévue par loi MAPTAM et NOTRe : l’Occitanie sera l’une des premières régions de France où elle se déclinera. Voir que les collectivités territoriales s’alignent autour d’un dispositif qui est une initiative de l’Etat français montre que les planètes se sont alignées », commente le président.

Un bilan positif pour AxLR

Pour Philippe Nérin, la SATT AxLR « affiche un bilan très positif et l’impact socio-économique de son action se mesure aussi bien en terme de transferts de technologie, de création de start-ups que de créations d’emplois ». Le président local et national avance quelques chiffres : AxLR a détecté 652 projets, lancé 120 programmes d’innovation, permis d’investir 30 M€… La société a également favorisé 65 contrats de transfert vers des entreprises, 129 dépôts de demandes de brevets prioritaires, 198 déclarations d’inventions et de logiciels : « 50 start-ups ont également été créé pour plus de 100 emplois », complète le président.

À Montpellier, 50 % des investissements concernent le domaine de la santé, 20 % les TIC, 10 % les nouveaux matériaux, 10 % l’agriculture et l’environnement et, enfin, 10 % dans les sciences humaines et sociales.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *