Montpellier : deux faux policiers et un complice dévalisent un couple

Le scénario, s’il n’est pas nouveau, puisque des faits similaires ont déjà eu lieu ici, est particulièrement audacieux : un couple de personnes âgées a été dévalisé par deux faux policiers et un complice, un faux plombier, ce lundi à la mi-journée, à Montpellier. Récit.

Lundi vers 12h30, au moment où ils regagnaient leur appartement dans une résidence de la rue Ernest Michel, près de la place Rondelet, à Montpellier, au retour de leurs courses, les locataires âgés de 88 ans ont été informés par un individu se présentant comme un ouvrier d’une entreprise de plomberie qu’une fuite d’eau importante avait été détectée dans leur logement. et qu’il devait la réparer.

Le couple, fragile et vulnérable n’a pas vérifié auprès du syndic de l’immeuble et a fait rentrer « l’ouvrier », qui a commencé à tourner des robinets, jusqu’à ce que deux personnes fassent irruption. Ils ont indiqué au couple qu’ils étaient des policiers, qu’ils agissaient en civil, car ils surveillaient les agissements d’un escroc, en l’occurence l’inconnu s’étant présenté comme un ouvrier.

Économies et bijoux envolés

Les deux policiers ont alors procédé à l’interpellation du faux plombier et les trois individus ont rapidement quitté les lieux. Les octogénaires ont tout de même été intrigués par cette opération, avec du recul. Trop tard : ils ont découvert que les pièces de l’appartement avaient été méticuleusement fouillée par un des trois inconnus pendant la mise en scène de la fausse arrestation et que leurs économies et un lot de bijoux avaient été dérobés.

Ils ont alerté police-secours; Les techniciens de la police scientifique du commissariat central ont passé le logement au crible pour isoler des indices, notamment un ou des ADN, tandis que les policiers de la sûreté départementale de l’Hérault en charge de l’enquête ont saisi les bandes des caméras de vidéosurveillance pour espérer identifier les trois escrocs.

>> Mise en garde : l’état-major de la direction départementale de la Sécurité publique de l’Hérault lance une mise en garde à l’attention des personnes âgées, fragiles et/ou vulnérables en leur conseillant de ne pas laisser pénétrer chez eux des inconnus et de vérifier auprès du syndic, de locataires, de famille ou de proches les informations données par des inconnus. Il est conseillé également de ne pas hésiter d’appeler le 17, le numéro d’urgence de police-secours en donnant le plus de renseignements possibles sur les suspects et leur véhicule.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *