Voirie à Montpellier : les travaux achevés et à venir

Les Montpelliérains qui ne sont pas partis en vacances et les touristes qui visitent la ville s’en rendent compte : des quartiers sont en chantier cet été. Et des travaux vont durer encore plusieurs mois, certains jusqu’à l’année prochaine.

Parvis Georges Richard et avenue du Professeur Emile Jeanbrau, jusqu’à fin mars 2019 : mise en valeur du parvis Georges Richard dans le quartier des hôpitaux-facultés, par la réalisation d’un béton désactivé ; pose de nouveaux mâts d’éclairage et création d’un espace vert avec un espace de détente.

Avenue du Professeur Jeanbrau : rénovation du réseau d’eau potable, pose d’un réseau pluvial, réfection complète des trottoirs, des places de stationnement et réfection de la chaussée. Coût : 1’150 M€.

Avenue Marie de Montpellier dans sa partie comprise entre le rond-point Ernest Granier et le pont Zucarelli, dans le quartier de Port Marianne, jusqu’au 24 août : ces travaux consistent à relier deux collecteurs d’eau pluviale dans le but d’améliorer les eaux de ruissellement notamment au niveau du rond-point Ernest Granier. Coût : 168’000€ .

Route de Lodève : travaux d’eaux usées suivis par la direction de l’eau et de l’assainissement dans le cadre du PAQ Celleneuve: mise aux normes des réseaux. Jusqu’au 1er septembre. Coût : 330’000€.

Boulevard de l’Aéroport international, dans le quartier d’Antigone : la réfection de la chaussée entre la rue Léon Blum et la rue Poséidon est terminée. Coût : 82’000€.

Pont Zucarelli, quartier de Port Marianne : réfection sur 200 mètres. Coût : 50’000€. Le chantier débutera ce lundi et durera jusqu’à mercredi inclus.

Le financement du programme de la réfection de la chaussée cette année s’élève à 1,187 M€, selon Luc Albernhe, l’adjoint de Philippe Saurel, maire de Montpellier et président de la métropole en charge notamment de la voirie.

Six chantiers terminés

D’importants travaux menés ce mois de juillet sont achevés, à la grand satisfaction des riverains et des automobilistes :

Carrefour rue Pitot- avenue d’Assas : du 24 au 27 juillet, réfection de la chaussée réfection de la chaussée. Reprise de la chaussée du carrefour de la rue Pitot, rue Hilaire Ricard, avenue d’Assas, rue Richer-de-Belleval et rue Paladilhe; coût : 45’000€.

Avenue Pierre Mendès France : réfection de la chaussée sur 600 mètres, dans sa partie comprise entre la rue Henri Pequet et le pont Raymond Chauliac inclus; Coût : 250’000€. Les travaux ont duré cinq jours, fin juillet.

Avenue Paul Rimbaud, quartier des Cévennes : réfection de de la couche de roulement sur 260 mètres avec renforcement ponctuel des couches d’assise dans sa partie comprise entre la rue du Belvédère et l’allée Rubens. Coût : 220’000€. Le chantier a duré du 24 au 27 juillet.

Avenue de la Liberté : la réfection de la chaussée sur 1 200 mètres entre la place Auguste Fages et le carrefour des Anciens d’Indochine, pour un coût de 380’000€, promise dans le cadre du PAQ de Figuerolles) a eu lieu de nuit, du 23 au 27 juillet.

• Avenue du Lauragais, quartier de la Mosson : la réfection de la chaussée sur 200 mètres dans sa partie comprise entre l’avenue du Biterrois et la rue de Bologne a duré cinq jours pour un coût de 60 000€.

Rue Louis Lépine, au Millénaire : l’artère est toute neuve sur 300 mètres dans sa partie comprise entre la rue Alfred Nobel et la rue Edmond Branly. Les travaux pour un montant de 50’000€ ont duré deux jours, les 19 et 20 juillet.

Le budget du montant « programme chaussée » a été multiplié par deux par Philippe Saurel. Il est de 2 M€. Le budget consacré à la voirie s’élève à 23 M€.

3 Comments

  1. Il faudrait faire quelque chose rue Puech Villa, la rue est dégradée, la zone commerciale ratée, les bacs poubelles gênent la circulation, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *