Montpellier. French Tech : 2,3 M€ pour Comwatt

Le Montpelliérain Comwatt vient de boucler avec succès une troisième levée de fonds auprès d’un groupe d’entrepreneurs et d’investisseurs financiers. Objectif pour la start-up spécialisé dans l’énergie : devenir le N°1 européen des gestionnaires d’énergie intelligents.

En seulement 5 ans, depuis son entrée au BIC, la start-up fondée et dirigée par Grégory Lamotte Comwatt est devenu le leader français des box autoconsommation en France. Son « IndepBox » permet en effet, pour les sites de production photovoltaïques (dont les maisons individuelles équipées de panneaux solaires) de contrôler et d’optimiser la consommation d’énergie. La box adapte la consommation aux besoins locaux en temps réel et peut réinjecter une partie de l’énergie produite dans le réseau électrique national.

Plus de 9 000 sites équipés

Comwatt (20 salariés) a déjà équipé plus de 9 000 sites, entreprises, collectivités ou maisons individuelles avec sa box pour laquelle les logiciels sont régulièrement perfectionnés : « Nous avons investis 2 M€ dans la R&D, et maintenant, avec une innovation dont l’efficacité est prouvée, nous nous lançons dans un ambitieux programme de déploiement avec le soutien de financiers et d’entrepreneurs reconnus dans les secteurs des énergies renouvelables et de la robotique », annonce le dirigeant montpelliérain.

Le solaire, une énergie disruptive

Dans sa vision, Grégory Lamotte prédit un grand avenir aux solutions numériques comme la sienne permettant de mieux gérer la consommation d’énergie : « Dans les prochaines années, en effet, l’énergie solaire va doublement disrupter le marché de la production d’électricité », explique-t-il : « D’un côté, cette énergie est devenue en 2018 la solution la moins chère (2 fois moins chère que les centrales nucléaires EPR *) et la plus facilement déployable à grande échelle. De l’autre, elle permet de produire en circuit court, évitant les importants frais de transport de l’électricité. Ainsi en 2018, il est plus cher de transporter le courant que de le produire en solaire sur place ».

La box développée par Comwatt équipe déjà 9000 sites en France. La strat-up vise (beaucoup) plus haut…

Accélérer le déploiement commercial

Selon les prévisions de Bloomberg New Energy, 50% de l’électricité mondiale sera en effet produite avec du solaire et de l’éolien en 2050. Or, se pose toujours le problème des capacités de stockage, très faibles, de l’électricité produite en temps réel, qui souligne le manque de solutions entre le moment où l’énergie est produite par le soleil et le moment où les consommateurs en ont besoin : « C’est pour régler ce problème que Comwatt fait de la recherche, a déposé des brevets et innove en utilisant les objets connectés pour faire consommer les appareils électriques les plus énergivores au moment où le soleil brille », rappelle le dirigeant qui veut utiliser la levée de fonds pour accélérer le déploiement commercial de Comwatt.

4 millions de foyers d’ici 12 ans

« L’autoconsommation pourrait être déployée dans 4 millions de foyers d’ici 12 ans, alors qu’à ce jour nous comptons moins de 20 000 installations en autoconsommation en France », confirme Grégory Lamotte : « Le marché va donc doubler tous les ans et connaître une croissance très forte. Justement, Comwatt vient de terminer la phase de R&D et va déployer son tout nouveau système qui va repousser toutes les limites technologiques actuelles de l’internet de l’énergie. Notre innovation sera encore plus simple à installer, plus performante et encore plus adaptable aux 35 millions de logements Français ».

>> Qui a participé à ce tour de table ?
Jean-Marc Bouchet, patron Quadran, groupe héraultais pionnier et leader des énergies renouvelables ; SOPER, société détenue et dirigée par Jean Michel Germa, fondateur de La Compagnie du Vent ; Bertin Nahum, fondateur de Medtech ; Irdi-Soridec, capital-risqueur régional (financement des entreprises innovantes d’Occitanie) ; 498 particuliers via la plateforme participative Wiseed ; BPIfrance ; Caisse d’Epargne LR (le comité de sélection de la Caisse d’Epargne a décerné le label « Néo Business CELR » à Comwatt) ; MELIES Business Angels.

>>> À propos de ComWat :
Pour savoir si l’autoconsommation est rentable pour votre foyer, la star-up vous invite à faire une simulation sur son site web comwatt.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *