Région Occitanie : 30 M€ pour les traditions camarguaises

Carole Delga, la présidente de la Région Occitanie, a présenté à Montpellier le plan porté par la collectivité en faveur d’un territoire d’exception, la Camargue. La Région va consacrer près de 30 M€ sur le mandat au plan d’action en faveur des traditions camarguaises écrit par le Gardois et maire de Vauvert, Jean Denat.

Carole Delga, entourée de Jean Denat, conseiller régional délégué à la mémoire et aux traditions, et des élus régionaux Jean-Luc Bergeon, Zina Bourguet et Dolores Roque, a exposé le menu du plan régional d’actions en faveur des traditions camarguaises…

Ce programme prévoit un investissement de la collectivité de près de 30 M€ jusqu’en 2020 pour booster la Camargue, via sa culture et ses traditions, avec des impacts attendus sur l’économie pour les entreprises -le textile par exemple- et surtout, le tourisme.

+ 50% des crédits pour la Camargue

« Les traditions camarguaises contribuent à l’identité culturelle de toute une population et représentent un véritable enjeu environnemental, économique, agricole et social, explique Carole Delga, C’est la raison pour laquelle nous lançons ce plan d’actions pour assurer l’évolution et la promotion de ces traditions camarguaises… D’ici la fin du mandat, près de 30M€, soit 50% de crédits supplémentaires, seront mobilisés dans ce projet ». Le Gardois Jean Denat, bras armé de la Région dans l’écriture du projet, confirme les intentions et la stratégie de la collectivité : « Ce plan Camargue est le fruit d’un travail d’échanges constructif avec les forces vives de ce territoire exceptionnel… Jusqu’alors, la Région intervenait mais il lui manquait un cadre précis. Désormais, c’est chose faîte ».

Un plan construit sur 4 axes majeurs

Ce plan Camargue est construit sur quatre axes majeurs : l’environnement et l’aménagement du territoire ; l’élevage-agriculture ; sports, culture et patrimoine ; et enfin économie et tourisme. Sur ce dernier point, Carole Delga et Jean Denat annoncent la couleur : « L’une des priorités consiste à accompagner le développement économique et touristique de la Petite Camargue. Pour cela, nous allons structurer et créer une offre touristique d’excellence, en proposant notamment des équipements et de l’habitat exceptionnels respectueux de l’environnement dans lequel ils devront parfaitement s’intégrer ».

Carole Delga, entourée notamment de Jean Denat, présente le Plan Camargue porté par la collectivité

Taureaux et Course camarguaise

Concrètement, la Région est persuadé, sur ce territoire fragile, de pouvoir conjuguer préservation de l’environnement et développement économique : « C’est un impératif », prévient Jean Denat qui donne quelques exemples des chantiers à venir : « Avec les chambres d’agriculture du Gard et de l’Hérault, nous allons travailler avec les éleveurs pour, notamment, accompagner l’évolution de l’AOP taureau de Camargue… Nous souhaitons aussi favoriser la création d’un réseau régional d’écoles taurines avec la fédération française de courses camarguaises. C’est une très belle disciplines sportives que nous pouvons développer, et pour cela, nous prévoyons aussi la création avec le CREPS d’un brevet professionnel jeunesse, éducation populaire et sport (BJEPS) Course camarguaise ».

Un atout pour le Top 10 européen

Pour Carole Delga, cette stratégie en faveur de la Petite Camargue répond aussi à celle, plus vaste, de la Région Occitanie qui fait du tourisme un enjeu majeur. « Dans cette offre touristique globale que nous construisons, la Camargue, qui est une terre d’exception, apporte un plus considérable à tout le territoire ».

Une pièce du puzzle qui conforte la présidente dans ses ambitions : intégrer le Top 10 des régions européennes les plus attractives.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *