MHB : les champions retournent au charbon

Finies les vacances ! Les joueurs du MHB se sont retrouvés à René Bougnol ce lundi, pour un voyage en bus. Les chanceux sont partis en altitude, en Haute-Savoie, pour leur stage de préparation. L’occasion pour Patrice Canayer de faire le point sur le ambitions de l’équipe championne d’Europe pour cette nouvelle saison pour laquelle le MHB va devoir affronter un calendrier démentiel.

Qui c’est les champions ? C’est le MHB, vice-champion de France, mais roi de l’Europe, et dont les joueurs ont repris, ce lundi le chemin de l’école… En guise d’accueil, une petite causerie de retour de vacances du professeur, l’inusable coach Patrice Canayer, accompagné du coprésident du club, Serge Granger. Et en guise de cartable, des bagages bien remplis pour une première sortie : un voyage en bus vers la Haute-Savoie où la bande à Canayer va rejoindre Carroz d’Arâches pour le traditionnel stage de préparation, avant la réception de Barcelone le 17 août pour un match amical de gala à Bougnol.

Puma, nouvel équipementier

Pour cette rentrée, les joueurs du MHB ont aussi eu droit à des cadeaux : un équipement fourni par leur nouvel équipementier, Puma, qui remplace Asics, et le droit de voyager avec le trophée de la Ligue des Champions. Un trophée qu’a découvert le pivot suédois Frédric Pettersson, le « petit » nouveau d’un groupe de 19 professionnels qui conserve quasiment tout l’effectif qui a décroché l’Europe il y a quelques semaines.

Canayer : « une saison exceptionnelle »

Au risque d’ailleurs de laisser planer un doute sur le recrutement estival et la capacité de l’équipe à se renforcer en vue de l’effrayant calendrier qui l’attend. Mais Patrice Canayer a balayé les doutes : « Mes premiers mots aux joueurs ce matin ont été pour leur dire que je suis content de les retrouver », s’amuse le coach, évoquant une saison exceptionnel pour le MHB : « L’Europe, bien sûr, mais aussi l’équipe Réserve qui se maintien en nationale 1, et les – de 18 ans Champions de France … Bref : une saison de rêve ! »

Patrice Canayer, l’emblématique coach, a joué la carte de la stabilité et de la continuité pour confirmer en 2018-2019

Le MHB va devoir innover

Et pour faire aussi bien en 2018-2019, le coach invoque l’ambition et l’humilité : « Bien sûr que nous sommes ambitieux ! Mais nous devons être humbles. Nous devons garder nos valeurs et ne pas oublier ce qui nous a amené à la réussite… Pour cela, nous aurons l’expérience de notre côté, mais nous devrons innover : répéter ce que l’on a fait l’an dernier ne suffira. Il faudra surprendre ». Coach C en profite pour revenir aussi sur son effectif, qu’il a souhaité conserver quasi intégralement.

Peu de recrutement

Interrogé sur le peu de mouvements estivaux (départ de Fabregas à Barcelone, arrivée de Frédric Pettersson) et la volonté de se renforcer, Patrice Canayer s’étonne : « Notre effectif est costaud : pour la première fois, nous avons 19 pros sous contrats ! Nous conservons Mohamed Mamdouh (pivot international égyptien) et Mathieu Grébille a resigné pour deux saisons et nous pouvons le considérer, s’il revient à son meilleur niveau, comme une recrue ».

Melvyn Richardson, le jeune international montpelliérain, prêt à « en baver » en Haute Savoie

Continuité et stabilité

Le coach pousse son raisonnement plus loin : « Après la victoire européenne, on pouvait se poser la question : repartir sur un nouveau cycle ? Je pense, moi, que ce groupe n’a pas encore tout donné et qu’il peut aller loin. L’effectif, ce n’est pas une question de nombre ou de qualité : nous jouons la carte de la continuité car selon moi, cette équipe n’est pas encore allée au bout de ce qu’elle peut faire ».

Le retour face à Barcelone

Championnat de France, Europe, les Coupes : le MHB ne laissera rien cette année, et Patrice Canayer s’estime suffisamment armé pour faire front. Le coach et son groupe sont partis vers 15h pour la Savoie laissant la Coupe d’Europe à Bougnol en compagnie de Michaël Guigou qui doit finir de soigner un genou. Mais ce n’est qu’un au-revoir : le groupe retrouvera sa coupe et son capitaine aux 1000 buts -série en cours- à Bougnol donc, face à Barcelone, le 17 août prochain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *