Festival de Thau : un dimanche pas comme les autres

Ce dimanche au Festival de Thau, à Mèze, une soirée aura marqué les esprits. Retour en images sur ce moment hors du temps.

Début de soirée avec Frigya, le cadre est idyllique, nous sommes face à l’eau. On déguste des huîtres locales, bercés par une mélodie africaine. La scène baigne de la lumière du coucher de soleil.

Cette 28 ème édition du festival de Thau ne déroge pas à la règle des précédentes : l’écologie est au cœur de l’événement. Les verres sont consignés, les déchets triés et les associations humanitaires et écologiques sont représentées.

 

Une fois de plus, coté musical, le festival confirme son ouverture à toutes les musiques du monde et on assiste au concert de la fameuse Fatoumata, puis, à celui de la légendaire Catherine Ringer, moitié des Rita Mitsouko.

Nous l’avons rencontrée après son concert. Qu’elle femme surprenante ! Débordante d’énergie et de créativité, elle nous a fait un bisou esquimau en guise d’autographe. Son batteur nous confie qu’avec elle « On ne s’ennuie jamais ».

Une soirée sous le signe de la chanson engagée et déjantée, de l’éco responsabilité et de la convivialité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *