Entre Agde et Marseillan : les chauffards de la mer sont traqués

La lutte contre l’insécurité liée à la vitesse excessive ne se déroule pas que sur les routes. Les activités nautiques sont également placées sous haute surveillance par les gendarmes de l’Hérault sur le littoral, cet été.

Dimanche, la vedette blanche « Maguelone » de la brigade de gendarmerie nautique de Marseillan a navigué sur le littoral entre Marseillan et Agde, ainsi que dans ces deux ports, afin de traquer les chauffards de la mer, en Méditerranée, où l’affluence est importante.

30 contrôles

Au cours de leur mission, les gendarmes de cette unité ont contrôlé 23 bateaux de plaisance, 4 véhicules nautiques à moteur, 2 bateaux de plongée et un bateau de transport de passagers.

Bilan de cette opération qui sera reconduite : 3 vitesses excessives, 1 défaut de permis, 1 navigation dans la bande des 300 mètres, 1 non présentation de titre de navigation.

>> Pratique : le guide des loisirs nautiques 2018 https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/…/13058_Guide-lois…

2 Comments

  1. pouah dictateur en fonction !! par contre pour les cites il n’y a plus personne !!
    comment on recrute dans ce metier de merde !! le plus suceur et delateur remporte le gros lot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *