Montpellier, A9 : une prostituée a sauté du poids-lourd en marche

La semaine dernière, en pleine nuit, une femme, passagère d’un poids-lourd qui roulait sur l’autoroute A9, dans le sens Béziers-Nîmes a brusquement ouvert la portière et a sauté, entre les sorties de Montpellier-Est (Zénith) et de Vendargues-Baillargues, comme Métropolitain l’a relaté ici.

« Il s’agit d’une affaire privée, la victime, fragile, souffre de graves problèmes psychologiques » avait indiqué à l’époque le groupement de gendarmerie de l’Hérault, sans s’étendre plus, ne confirmant pas, ni n’infirmant que la victime, très grièvement blessée, était la femme du chauffeur routier.

Métropolitain vient d’apprendre qu’il s’agit en réalité d’une prostituée. Elle a sauté du camion en marche après une dispute avec le routier, dans la nuit de lundi à mardi derniers.

Repas et cadeaux

Le routier avait rencontré cette prostituée qui tapinait sur une aire de repos de l’autoroute A9, quelques heures plus tôt, dans la journée. Il était visiblement tombé amoureux de la jeune femme, au point de « l’embarquer » à bord de son semi-remorque, de faire des haltes notamment sur l’aire de repos de Montpellier-Fabrègues, où il lui a offert un repas et des cadeaux.

Le couple semblait bien s’entendre, jusqu’au drame brutal et inattendu : la prostituée a sauté de la cabine, alors que le camion circulait. Dans sa chute, elle est venue heurter une glissière de sécurité, ce qui lui a occasionné de profondes coupures.. Elle a été hospitalisée au département anesthésie réanimation -DAR A- au CHU Lapeyronie à Montpellier, dans un état très grave.

Le chauffeur routier a été entendu par les gendarmes, puis remis en liberté. L’hypothèse d’une tentative de suicide de la prostituée qu’il n’a pas pu éviter est privilégiée.

Reconstitution d’un carambolage mortel

Par ailleurs, dimanche entre 6h et 7h, les gendarmes du peloton d’autoroute de Poussan ont réalisé une reconstitution, quelques jours après le carambolage mortel qui s’est produit en milieu de semaine dernière sur l’autoroute A9, dans le sens Montpellier-Narbonne, à la hauteur de l’aire de repos de Florensac.

Dans la nuit de mardi à mercredi vers 2h, un automobiliste qui amenait sa femme à l’aéroport a perdu le contrôle de sa voiture, qui a fait des tonneaux et qui immobilisée sur le toit, contre les glissières de sécurité du terre-plein central, à gauche. Sa femme gisait grièvement blessée dans le véhicule, mais le conducteur, indemne a détaché sa ceinture de sécurité et a traversé l’autoroute. Hélas, un automobiliste ne l’a aperçu qu’au dernier moment et n’a pu l’éviter, le tuant sur le coup.

Un second véhicule léger, puis un poids-lourd avaient provoqué un suraccident. Dimanche à l’aube, durant une bonne heure, les gendarmes et des experts de la Sécurité routière se sont transportés sur les lieux pour reconstituer les circonstances chronologiques exactes de ce carambolage, avant de transmettre la procédure au parquet de Béziers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *