Incendie en mairie de Montpellier : origine accidentelle

L’incendie qui a endommagé un commerce de vente et de réparations de vélos, de scooters électriques et de trottinettes sur le parvis Georges Frêche, de l’hôtel de ville de Montpellier, quartier de Port Marianne, dimanche soir est d’origine accidentelle.

Les policiers de la Sécurité publique du commissariat central et la police technique et scientifique ont établi que l’origine de cet incendie qui s’est déclaré alors que le magasin situé en rez-de-chaussée était fermé est d’origine accidentelle : les flammes ont été causées par un court-circuit sur une batterie d’un des deux-roues électriques. Deux scooters ont d’ailleurs brûlé.

Le feu et les fumées ont endommagé un ;local de la Ville de Montpellier situé au 1er étage. L’alerte a été donnée vers 20h dimanche aux sapeurs-pompiers du Sdis 34, qui ont rapidement engagé des moyens importants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *