Autoroute A9. Vitesse réduite : « rouler moins vite pour gagner du temps »

La vitesse limitée autorisée sur l’autoroute A9 a été abaissée, révèle Vinci Autoroutes. Lors d’une journée chargée sur les routes, comme récemment lors du week-end du 14 juillet, « c’est en roulant moins vite, que l’on gagne du temps ».

Depuis peu, le tronçon Montpellier-Nîmes de l’A9 est limité à 110km/h, au lieu de 130 habituellement. Il s’agit d’une mesure provisoire, souvent appliquée de manière automatisée, notamment sur l’A8 entre Aix-en-Provence et Nice, et qui peut même atteindre les 70km/h dans les cas les plus extrêmes.

« C’est de la gestion de trafic. Cette mesure n’est pas nouvelle. En abaissant ponctuellement la vitesse, on permet d’insérer beaucoup plus de véhicules dans le flot de circulation. Naturellement, ça fluidifie le trafic et les automobilistes en tirent un gain de temps », précise un salarié de Vinci Autoroutes.

6 Comments

  1. ne pas prendre son vehicule pour rouler moins cher ? non ?
    pire que sarkozi la securite routiere travailler plus pour gagner moins !!
    et la securite sois disant « securite  » (plutot pompe a fric ) rouler au pas comme cela tu arrivera la bas (acceleration d’un suisse ) pas trop vite le matin pas trop vite le soir

  2. Les ralentissements sur autoroute sont souvent le fait des camions.
    Celui qui roule à 90.5km/h va doubler celui qui roule à 89.5 et pour cela bloquer la voie du milieu pendant de longues minutes.

    Interdire aux camions de doubler (et limiter leur vitesse à 80, pour s’aligner sur les camion citernes) serait tout aussi efficace.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *