Baillargues : ratissage infructueux pour retrouver le disparu

Le pensionnaire de l’Ehpad -Établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes- de Baillargues, entre Montpellier et Lunel, porté disparu depuis vendredi soir reste introuvable. Pierre Plane, âgé de 88 ans est atteint de la maladie d’Alzheimer. Les recherches auxquelles 200 personnes ont participé ce dimanche sont restées infructueuses. Aucune trace toujours du papy.

Des recherches ont été menées sur le terrain jusqu’à 3h, la première nuit par les gendarmes de la compagnie de Lunel, avec l’appui d’un chien pisteur de race Saint-Hubert, dont le flair n’est pas annihilé par la pluie. Pourtant, alors qu’il suivait semble t-il une piste, le chien n’a pas pu retrouver une trace susceptible d’orienter les gendarmes après un orage, vers 22h, vendredi.

Les recherches ont repris hier. Sans succès. Ce dimanche, un vaste ratissage sera mené dès 15h avec des unités de gendarmerie de la compagnie de Lunel, des proches et des bénévoles de la commune. La population de Baillargues est invitée à y participer, à la requête du maire, Jean-Luc Meissonnier. Le rendez-vous est fixé devant la maison de retraite, rue du Jeu-de-Ballon. Il s’agira d’inspecter un périmètre mètre par mètre : haies, bosquets, fossés, terrains vagues, etc.

Le disparu récupéré par un témoin ?

Le Saint-Hubert ayant marqué, toutefois un arrêt sur une route, vendredi soir, il n’est pas exclu que l’octogénaire aperçu esseulé sous la pluie ait été récupéré par un automobiliste ou un habitant, une hypothèse qui s’amenuise ce dimanche : les gendarmes ont fait le tour des hôpitaux et des cliniques de l’Hérault et du Gard pour retrouver éventuellement sa présence, au cas où elle n’aurait pas été signalée, en vain. En même temps, les recherches ont repris ce matin sur le terrain avec des groupes de gendarmes.

Ce n’est pas la première fois que cet octogénaire s’égare lors de ses promenades, à cause du défaut d’orientation de la maladie d’Alzheimer. Dans le passé, Pierre Plane avait toujours été récupéré, notamment après avoir été pris en charge par des automobilistes, inquiets de l’avoir croisé en perdition au bord d’une route.

Hélicoptère

L’Ehpad de Baillargues est situé au numéro 8 de la rue du Jeu-de-Ballon. Les recherches effectuées autour de l’établissement restées vaines, elles sont donc élargies. Ce samedi après-midi, l’hélicoptère de la section aérienne de la Région de gendarmerie Occitanie basé à Montpellier a effectué un survol de la zone, au dessus de Baillargues, pour éventuellement repérer le disparu.

Signalement du disparu

Pierre Plane, de corpulence robuste avec des cheveux gris, mesure entre 1,80 m et 1,90 m, porte un short clair et un tee-shirt. Il a quitté l’Ehpad de Baillargues vendredi vers 20h30, sans indiquer l’endroit où il se rendait.

>> Toute personne ayant pris en charge dans la nuit de vendredi à samedi un monsieur âgé sur une route autour de Baillargues est priée d’appeler le 17, le numéro d’urgence, ou la brigade de gendarmerie de Castries : 04.67.70.03.31. Ou par mail : bta.castries@gendarmerie.interieur.gouv.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *